Promotion de l’éducation et inclusion sociale au Nord : L’ONG Iqra tient son cadre de dialogue communautaire pour mieux relever les défis

 Le consortium d’ONG et association dont IQRA est l’acteur-clé a organisé un atelier régional de concertation le mardi 29 janvier 2019 à Ouahigouya  . Cette rencontre tenue  sous le  sous le thème    » Dialogue  et changement social  » a accouché  d’un cadre régional de dialogue  communautaire  du Nord .

Mettre en place un cadre de dialogue pour la promotion de l’éducation et de l’inclusion sociale au Nord,  cela, à travers l’amélioration des conditions de vie et d’apprentissages des enfants dans les foyers coraniques afin de réduire les risques de radicalisation au Burkina Faso, c’ est l’objectif assigné au  consortium d’ONG et association  portés par  IQRA (Lire en arabe) , précise son  Secrétaire général,  Seydou Sogoba . Ce projet   porté par   l’ONG Diakonia avec des partenaires dont l’ Association IQRA, couvre les Haut-Bassins, le Nord , le Sahel et la Boucle du Mouhoun. Il est financé par l’Union européenne  à hauteur de 1 300 000 00  FCFA .Au cours de cet atelier du mardi 29 janvier 2019 , le consultant- facilitateur , Karim Dyéni a  expliqué aux participants l’importance du cadre de concertation dans le processus de la mise en œuvre du projet. A  la suite de son exposé , il y a eu des travaux en plénière sur trois thématiques à savoir l’insertion socioprofessionnelle des talibés, la cohésion sociale et la sécurité des enfants talibés .

                              Les missions assignées au cadre de dialogue  

Il a été ensuite procédé à la mise en place du bureau exécutif du  cadre de concertation de dialogue communautaire , fort de 9 membres pour un mandat de 3 ans . Son président est Lookman Nacanabo Au titre des missions assignées à ce bureau ,  le consultant Karim Dyéni cite   , l’élaboration de plan d’actions en Assemblée générale , l’élaboration de thématiques précises allant dans le sens  de la paix et de la cohésion sociale dans le contexte national d’insécurité, . Il reviendra également au bureau exécutif d’initier des actions de communication à l’endroit des populations à la base .  « Ces cadres régionaux de dialogue vont aussi  se pencher sur la question des activités génératrices de revenus afin de permettre aux groupes  marginalisés de pouvoir de se doter de moyens  » renchérit le SG de IQRA , Seydou Sogoba  . il rappelle en outre  que   1600 jeunes talibés, 78 foyers coraniques et 51 communes seront les   bénéficiaires directs du projet .

Renforcer le vivre ensemble

A son tour , la coordonnatrice de l’Association IQRA , Mme Guira, née Bissiri Awa , soutient que  la mise en place des cadres de concertation sont intournables dans la quête  de  la paix et l’inclusion sociale.  Elle a précisé que la conduite des actions de ce projet n’incombe pas uniquement au cadre de concertation. Pour elle , tout le monde peut interagir avec des propositions et des initiatives concourant aux aspirations des communautés . « Pour promouvoir la cohésion sociale, il faut la libre expression  . C’ est   ensemble   que  nous trouverions les voies et moyens  pour renforcer le vivre-ensemble. Le bureau a été  installé à la texture de toutes les couches sociales. Et, cela témoigne  de  l’engagement de tous » a soutenu la coordonnatrice .

                                Une batterie de recommandations

De nombreuses recommandations ont sanctionné la fin des travaux de cet atelier notamment   la sensibilisation sur l’importance de la cohésion sociale à travers les médias  , la  promotion de   la justice sociale , le  bannissement de  la stigmatisation , l’implication des personnes âgées dans la résolution des crises .Autres propositions , le  renforcement  des  capacités  des maitres coraniques , l’ insertion professionnelle des talibés , la prise en charge sanitaire  des talibés , la réduction du temps  imparti à la mendicité , la  sensibilisation sur le code de la  route , l’identification et le suivi des foyers coraniques etc.

L’engagement de l’association IQRA , signifiant lire en arable est visible . Rien qu’en décembre 2018 , elle a procédé au lancement du projet  » Semer les graines de la paix » avec l’appui de l’Ambassade d’Amérique . Avec le soutien  également du peuple américain IQRA a conduit le projet « Seconde chance » et aussi le projet d’appui aux écoles coraniques avec la fondation EIRENE. Son dernier trophée de guerre est ce projet « Dialogue et changement social  »  en partenariat avec Diakonia et l’Union Européenne .

FASO-NORD.INFO

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *