Promotion de l’emploi au Yatenga : Des chaussures made in Tangaye sur le marché

L’ONG Africa International Vision a organisé du 28 janvier au 25 février 2020 une formation sur le corps du métier du technicien du cuir à l’intention de 25 jeunes de la commune de Tangaye au Yatenga. La cérémonie de fin de formation sous le thème « Un jeune, un emploi décent pour des solutions économiques adaptées »   tenue le vendredi 28 février 2020 a mobilisé les autorisé locales de la commune de Tangagye, les autorités administratives régionales et les bénéficiaires. Cette initiative d’Africa International vision a été soutenue par Burkina Faso program régional.

Le fruit de 25 jours d’apprentissage

« Inimaginable » c’est le mot prononcé par beaucoup de personnes  venues assister  à cette cérémonie de fin de formation des 27 jeunes de la commune de Tangaye sur le corps de la technique du métier du cuir , quand  ils ont découvert les différents objets , chaussures , sacs , portes –clés , ceintures exposés sur les lieux . Certains n’en croyaient pas à leurs yeux, s’entendant dire   que ces objets ont été fabriqués par des apprenants novices en l’espace de 25 jours. Si le premier adjoint au maire de la commune de Tangaye Issaka Ouédraogo a avoué avoir marqué une réserve quant à l’aboutissement du projet au départ, le président du conseil d’administration d’Africa International Vision,  Dr Ibrahim Wangrawa était convaincu  de l’efficacité de sa méthode.

Le 1ER adjoint au maire confesse

« Lors de nos échanges, j’avais quelques appréhensions sur la durée d’une telle formation, mais j’avais en face de moi, quelqu’un qui était déterminé et sûr de lui, quant à la réussite du projet . Aujourd’hui c’est du concret.Nous aurons des chaussures, des sacs, des ceintures et bien d’autres articles qui seront fabriqués chez nous à Tangaye » confesse le 1er adjoint au maire Issaka Ouédraogo. «   Ce sont des modules de 2, 3 ans  dans les centres de formation que  nous avions remanié pour offrir ces connaissances à ces jeunes pendant 25 jours. Si  des apprenants sortis des centres de Ouagadougou, de la  Côte d’ivoire et du Mali  où je ne sais d’où, viennent dire qu’ils connaissent mieux que ces jeunes de Tangaye, ils auront menti » foi du président du conseil d’administration de Africa Vision International, Dr Ibrahim Wangrawa.

Vouloir, c’est pouvoir

Ce qui réconforte encore plus  le 1er adjoint au maire Issaka Ouédraogo est   que les apprenants n’ont pas eu besoin d’une prise en charge et d’un quelconque appui financier  le temps de la formation. « C’est la preuve que si on veut, on peut » clame-t-il. Cette absence de prise en charge comme le relève l’autorité  municipale pouvait constituer un frein à la réussite de cette formation. «  A maintes reprises, j’ai failli démissionner mais mon grand frère m’en a empêché. C’était difficile pour nous de consacrer ce temps à apprendre sans rien empocher. J’allais me faire du tort, le savoir que j’ai acquis à la fin de cette formation, c’est pour toute ma vie, personne ne peut me le retirer. Je vais m’en servir  pour gagner ma vie et m’occuper de ma famille.  J’invite l’ensemble des apprenants à donner l’exemple pour que l’année prochaine nous puissions nous réunir encore  pour célébrer  la sortie d’une autre promotion »  argumente un des apprenants.

Maturation des connaissances

Des bénéficiaires

La rencontre entre les bénéficiaires, Africa Vision, les autorités communales et Burkina Faso program régional ne se  limitera pas à cette formation. Selon Dr  Ibrahim Wangrawa , Africa vision  et  son  partenaire,  Burkina Faso, Program régional ,  ont convenu de l’installation de 03 unités  pour permettre  la maturation des connaissances  des 26 jeunes . Chacun des groupes, fabricant des chaussures en tissus et en peaux, fabricant de chaussures babouches, de ceintures, de sacs , porte-clés et fabricant en chaussures Skype aura le choix de perfectionner ses connaissances . « Nous allons les suivre quotidiennement pour corriger certaines insuffisances constatées sur leurs œuvres. Nous allons assurer le contrôle qualité » insiste le président du conseil d’administration de Africa Vision International. Ragaillardi, le premier adjoint au maire de la commune de Tangaye, Issaka Ouédraogo a traduit l’engagement du conseil à fournir les 03 salles pour l’installation des unités.

Renforcer la résilience des jeunes

Rappelant que ce projet a été initié dans le contexte d’insécurité afin de renforcer la résilience des jeunes contre l’extrémisme violent et la radicalisation et aussi éviter leur enroulement par les forces du mal , Dr Ibrahim Wangrawa  a fait savoir que les notions de patriotisme , de civisme , d’hygiène vestimentaire et corporelle , la technique de vente, la gestion d’une entreprise de commerce  ont été enseignés aux apprenants . «  Nous en sommes fiers. A travers cette activité, nous pensons que la commune aura une visibilité qui nous procurera des retombées économiques dans le long terme » apprécie le 1er adjoint au maire de la commune de Tangaye. Et à ce sujet, les apprenants regroupés autour de l’association des artisans de Tangage promettent de faire fructifier savoir sous le label de Tangaye.

Etre économiquement indépendants

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 3.jpg.
Le conseiller technique du Gouverneur

« Ce projet se tient dans un contexte où les jeunes et les femmes, à cause du chômage et de l’analphabétisme , sont des cibles faciles pour le radicalisme et l’extrémisme violent .C’est pourquoi , leur action sonne comme une forte contribution au renforcement de la résilience des populations en générale , des jeunes et des femmes en particulier contre le phénomène » renchérit le conseiller technique du gouverneur de la région du Nord, Issouf Sawadogo , représentant le gouverneur . «  j’ose espérer que cette action permettra non seulement aux bénéficiaires de résister à toutes les manipulations et d’être des acteurs dans la lutte contre les menaces terroristes, mais aussi, de prendre ce métier avec toute la sérénité et la rigueur qui soient , pour aller vers la création d’entreprises et d’être économiquement indépendants » a conseillé le conseiller technique du gouverneur . La cérémonie a pris fin  par une visite guidée des différents objets fabriqués par les apprenants et leurs formateurs,ponctuée  par une pluie de remerciements à l’endroit d’Africa International Vision et Burkina Faso Program régional.

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *