Promotion de l’Etat civil au Yatenga : Tabital Lobal offre 955 actes de naissance à THIOU

L’association Tabital Lobal conduit une série d’audiences  foraines d’établissement gratuit d’actes de naissances et de sensibilisation   dans des   communes de la province du Yatenga   à savoir Ouahigouya, Thiou, Oula, Séguénega, Barga, Koumbri , Namissiguima  . C’est la commune de Thiou située à 35 km de Ouahigouya qui a abrité la cérémonie de lancement de ces audiences. Elle a été marquée par une course cycliste féminine  et  une opération d’établissement gratuit d’actes de naissances. 

 

 

 

«Tabital s’engage avec les femmes pour  un coup de pédale contre le non enregistrement des enfants de 0 à 18 ans . Un enfant,  un acte de naissance » c’est le slogan consacré à cette courses féminine organisée à Thiou, chef lieu de la commune au cours de la matinée du 12 décembre 2019. Contente d’accueillir  cette activité  et faisant preuve de résilience face au contexte sécuritaire difficile, la population s’est mobilisée  pour donner un éclat particulier à cette cérémonie.

Une trentaine de femmes se sont positionnées pour prendre part à la course.

Après plusieurs tours du circuit sous les applaudissements  nourris des spectateurs, c’est Salimata Tondé du village de Bani qui a été la première à franchir la ligne d’arrivée. Sa combativité a été récompensée à hauteur de 35000 F CFA. La deuxième a bénéficié  de 25000 fcfa, la 3éme 20 000 F CFA, la 4éme 15000 CFA, la 5éme 10000 F CFA. Chacune du reste du peloton a reçu un prix d’encouragement à hauteur de 5000 F CFA.

  A Bango pour l’enregistrement

 Après cette activité , moment de communion  avec la population et aussi un cadre  pour sensibiliser sur l’importance  à se faire  établir les documents d’état civil , la chargée du projet  Audrey Simboro et  son équipe  ont repris  le chemin pour marquer un arrêt à Bango , village retenu  pour abriter  pendant 3 jours  , cette campagne de délivrance gratuite d’actes de naissance   . Les agents de l’administration  à savoir le préfet et les agents du service d’état civil de Thiou ont mis les petits plats dans les grands  pour être à la hauteur de leur mission. L’opération à entendre la chargée  du projet, Audrey Simboro  concerne  les enfants de 0 à 17 ans. Indiscutablement  ce  rapprochement  de l’ offre de service  aux administrés et la gratuité a suscité  un réel  engouement. Beaucoup de parents ont saisi cette occasion pour réparer  le préjudice  qu’ils font subir à leurs enfants. 

   Confirmer son existence

Pour le préfet de Thiou  , fréderic Bagaya ,  cette  initiative de Tabital Lobal n’est pas  la première  , elle a organisé , indique –t-il , une compagne du genre l’année dernière qui a connu un franc succès. Le représentant de l’Etat à Thiou dit participer activement à cette campagne en ce sens qu’elle permet aux populations de confirmer leur existence  par l’acquisition d’un document qui les identifie.

Souleymane Diallo, conseiller municipal de Bango estime que cette initiative  est la bienvenue , soutenant  qu’elle facilite la tâche de nombreuses personnes qui n’auront pas à se déplacer pour se faire établir le premier document d’identification. L’autre aubaine soutient-t- il,  est la sensibilisation sur place  pour inviter les  parents à  faire  établir les actes de naissances aux enfants dés les premiers moments de  leurs naissances

L’acte de naissance au début et à la fin

Le vice-président du  CVD du village, Ali Ganamé  a embouché la même trompette que le conseiller, félicitant Tabital Lobal d’apporter une assistance à la population. Pour lui,  l’obtention de tout autre document est liée à l’acte de naissance et tout individu qui n’en possède pas n’existe pas. « Ils sont nombreux les enfants qui sont inscrits à l’école sans acte de naissance. Par la suite, cela devient un problème pour les enseignants, les parents et les enfants. En ce temps d’insécurité où les contrôles se font partout, celui qui n’a pas un acte de naissance ne peut se faire établir la carte nationale d’identité. Vous comprendrez que l’acte de naissance est au début et à la fin de tout dans la vie de l’homme » explique le CVD. Un argumentaire pour  signifier toute l’importance du geste de Tabital Lobal .

Redoubler d’efforts

Pour la représentante de cette association  Audrey Simboro   , l’engouement de la population traduit clairement  que cette campagne  participe à faire des individus de véritables citoyens du pays. C’est aussi une invite selon elle  à redoubler d’ardeurs  dans la mise en œuvre de ce projet au regard des attentes dans plusieurs localités.  A  entendre la chargée du projet, ce sont 955 actes de naissances que l’équipe technique a pu établir au cours de ses trois jours de séjour à Bango. Ces audiences foraines  indique la présidente de l’association, Mme Sodré /Djenéba Sangarba  s’inscrit   dans les activités de la phase 2 du projet« Promotion intégrale de l’Etat civil aux enfants dans la province du Yatenga(PIECE), fiancé par l’ONG EDUCO.

Faso nord info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *