Promotion intégrale de l’Etat Civil aux Enfants au Yatenga : Des acteurs de médias et OSC renforcent leurs capacités

L’association Tabital Lobal basée à Ouahigouya a initié du 27 au 28 août  une session de formation au profit des acteurs de médias de  la province du Yatenga.  Cette formation qui a mobilisé  plus d’une  vingtaine d’hommes de médias  et d’acteurs d’associations  a été organisée autour du thème  « le droit à l’acte de naissance de l’enfant et les procédures d’enregistrements des naissances »  le cadre du projet pour la Promotion  Intégrale de l’État Civil aux Enfants (PIECE) dans la province du Yatenga (PIECE) .       

 

Lancé le 5 juillet 2018, les initiateurs du projet “PIECE” comptent en six mois, contribuer à l’accès au droit à l’État civil de l’enfant dans la  province du Yatenga . Pour cette phase pilote,  ce sont  les populations des communes de Ouahigouya , Barga , Thiou , Oula et Séguénegua qui sont bénéficiaires du dit projet . Aux termes du projet  3 125 enfants et adolescents dont 58,4% de filles et 2 345 Adultes dont  51% de femmes des Ménages des cinq communes seront  gratuitement dotés d’actes de naissance .

Cette initiative s’étend sur 6 mois, de juillet 2018 à décembre 2018  grâce à l’appui de l’ONG Educo.

La nécessité d’outiller les hommes de médias

Consciente du rôle  des   médias dans le processus de sensibilisation et de communication pour une meilleure mobilisation des populations des zones concernées, la présidente de l’association Tabital Lobal  ,  Madame Sodre née Sangarba   Djénéba  a voulu avec l’appui de l’ONG Educo outiller les acteurs des  médias sur le droit à l’acte de naissance et le processus d’enregistrement .

« Dans tout processus, il faut une meilleure stratégie de mobilisation des acteurs. Et cela n’est possible qu’à travers une forte implication des hommes de médias. Pour qu’ils puissent mieux jouer  pleinement leur rôle, nous avons jugé nécessaire d’outiller ces acteurs sur les différentes procédures d’enregistrement des naissances ; mais aussi échanger sur les  difficultés afin qu’ensemble nous évoluerons vers zéro enfants sans acte de naissance » a expliqué la présidente de Tabital.

 

Pour le préfet du département de Ouahigouya, Ko  Bassama, le choix de cette association est très judicieuse car sans une bonne communication,  il sera difficile d’atteindre l’objectif visé. Le président du tribunal départemental s’est fortement réjouit de la qualité des échanges durant la session. Très engagé , le préfet a,  à l’issue de cette «  école » invité   les journalistes   à taper à sa porte pour toute information concernant son domaine de compétences.

Des reconnaissances en amont et en avale

Au cours  des   échanges, la présidente de l’association Tabital tout comme le formateur ont traduit leurs reconnaissances aux participants composés essentiellement d’acteurs de médias pour leurs efforts dans l’assiduité et l’engagement à œuvrer pour accompagner ce processus du PIECE. Avant de conclure, Madame Sodré s’est montrée très ouverte à accompagner les hommes de médias pour plus d’efficacité dans leur mission quotidienne. A son tour, le coordonnateur de l’Union de Hommes de Média (UHM/Nord) de la région du Nord Idrissa Nacanabo  a félicité   l’association Tabital pour  l’organisation de cette session de  renforcement  sur l’Etat civil. Il a ensuite émis le vœu pour que de telles imitatives se répètent .  Le porte-parole des hommes de médias a également souhaité  que Tabital Lobal  soit le  porte voix auprès des autres structures associatives et ONG pour l’accompagnement des  médias de la région. « Nous poursuivrons les mêmes objectifs, c’est-à-dire œuvrer   pour un Burkina prospère. Mais parfois, notre  méthode semble être incomprise par certains acteurs de la société. Nous pensons qu’avec cette porte ouverte par Tabital Lobal, la synergie d’action prendra  de l’aile  et le combat pour le développement de la région sera gagné » a expliqué le coordonateur de l’UHM/Nord.

Faso-nord.info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *