Province du Passoré :  Le député Halidou Sanfo rencontre la base du secteur 6 de Yako

Elu sous la bannière  de l’Union  pour la Renaissance, Parti/Sankariste (UNIR/PS) au compte de la province du Passoré ,  le député Halidou Sanfo  travaille à rester  proche  de sa base électorale . Après une tournée dans les 09 communes de  cette  province, il a décidé  de ratisser plus large  en initiant  des sorties dans les secteurs et villages.  Le dimanche  29 avril   2018 , ce sont  les habitants du secteur 6 de la commune de Yako qui ont eu  l’honneur  d’échanger avec  leur représentant à l’Assemblée  nationale .  il était assisté   de Fousséni Ouadéba , conseiller municipal dans la commune de Arbollé et directeur provincial de l’éducation  préscolaire , primaire  et non formelle(DPEPPNF) du Zondoma , du secrétaire adjoint de la section communale du parti  et du coordonnateur régional du parti au Nord et 2éme adjoint au maire de Yako  Mamadou Kindo .

 

Au regard de la forte mobilisation du jour, il n’y a pas de doute que le député  Halidou Sanfo est bien  intégré et bien écouté  dans ce secteur 6 abritant  sa résidence . Autre  explication de cette mobilisation ,  ce secteur  est la base électorale  du coordonnateur régional du parti, Mamadou Kindo   où il a été élu conseiller municipal avant de se voir attribuer   le poste de 2eme adjoint   au maire de  la commune de Yako .  La marée humaine devant la cour de l’élu à l’Assemblée nationale  ce jour 29 avril 2018  , n’était  donc   pas un fait du hasard . Plus qu’une rencontre politique,  c’était en quelque sorte une retrouvaille familiale au cours de laquelle on ne s’embarrassait pas  de protocole pour prendre la parole .

Le député Halidou Sanfo très satisfait de la qualité des échanges avec les populations rencontrées

Ce face à face s’est  voulu  un moment pour mieux raffermir les liens , cultiver la solidarité et l’entente . Il s’est agi également de discuter sur les conditions de vie des habitants et de recueillir les difficultés qui nuisent à leur épanouissement . Au nombre des préoccupations soulevées  , il y a les coupures intempestives d’eau et de l’électricité. Faute de pouvoir se ravitailler convenablement en eau potable ,  les populations font recours à  l’eau des puits traditionnels. Autre goulot d’étranglement  , la seule retenue d’eau permettant à la population de pratiquer la maraichéculture se tari rapidement. Les élèves fréquentant le poste primaire  et  le secondaire  sont confrontés  aux absences et aux retards , l’établissement le plus proche d’eux étant situé à plus de 3 km .   D’où la nécessité d’ériger un lycée au secteur 6 . Refusant de se verser dans des promesses démagogiques , Halidou Sanfo s’est voulu véridique , précisant qu’il n’a pas solution à ces problèmes sur place. il se réclame comme le porte-parole des habitants du secteur qui se chargera de toucher les structures habilitées et de  faire des plaidoyers au niveau des différents ministères  pour la prise en compte de certaines préoccupations.

Les militantes mobilisées pour échanger avec leur élu sur les difficultés de l’heure

Convaincu que l’union fait la force et participe à la trouvaille   de solutions durables face à certaines préoccupations , Halidou Sanfo a invité ses interlocuteurs à se tenir la main, à développer la culture de l’entraide , de la solidarité et de la paix. Il ferra également remarquer que le gouvernement a besoin d’une forte adhésion de la population autour de son programme afin de lui permettre de trouver les moyens pour face aux besoins sociaux de base . Halidou Sanfo a  réaffirmé  sa volonté de   jouer son rôle de représentant du peuple en restant proche de la population pour recueillir ses problèmes  et aider à la recherche de solutions. Celui- là qui affirme sa volonté de  vivre et de vaincre  avec   la masse  entend continuer ses tournées dans les autres secteurs et villages de la commune de Yako.

 Faso-nord.info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *