Province du Yatenga : Le Maire de KAIN tombé les armes à la main.

C’est en cette soirée du mercredi 2 décembre 2020 que le maire de la commune de KAIN , Guindo Ono a été inhumé au cimetière de Oufré, secteur 11 de Ouahigouya. Souffrant depuis quelques temps, c’est au CHUR de Ouahigouya qu’il était hospitalisé et luttait contre la maladie qui a eu raison sur lui dans la soirée du 1e décembre 2020.

Né en 1979 à KAIN , marié et père de deux enfants, le jeune président du conseil municipal a fait ses études primaires à l’école de Kain avant de rejoindre le Lycée Yadéga pour poursuivre ses études secondaires.
Dans sa ferme volonté de recherche du savoir, il a rejoint le Mali pour renforcer ses études avant de revenir dans sa mère patrie.
Élu conseiller du Mouvement du Peuple pour le Procès ( MPP), il a été porté à la tête du conseil municipal de cette commune frontalière depuis le 21 juin 2016.

Grand silence au cimetière de Oufré cet après midi lors de l’inhumation du Maire.


Commune où toute les écoles sont fermées et en proie aux actes terrosites depuis quelques années, le conseil municipal composé de jeunes élus, natifs de cette localité ont adopté les réflexes de résilience en se battant pour ne pas laisser les populations orphelines de tout signe de l’administration publique. Rappellé a Dieu à 41 ans, monsieur le Maire laisse derrière lui une épouse , deux enfants , une famille et un conseil municipal inconsolables.

Repose en paix Monsieur Guindo Ono

Faso-nord.info.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *