Ramadan 2021 au Passoré : L’iman Sabane Sanfo a prêché pour la paix, la tolérance et la réconciliation nationale

La place de la mosquée du secteur 2 de Yako a été le lieu de rassemblement  des fidèles musulmans de cette localité  pour la prière  de  la fête de l’Aïd El Fitr  le jeudi 13 mai 2021, marquant la fin du jeûne. C’est l’iman Sabane Sanfo qui a dirigé la priére du jour. C’était en présence du Haut-commissaire du Passoré, Issiaka Segda , d’autorités locales et de responsables d’autres confessions religieuses à l’image de l’Abbé Vincent de Paul Ouédraogo , curé de la paroisse saint Viannet. 

Paix, pardon, tolérance religieuse, réconciliation nationale, ce sont les valeurs que l’imam Sabane Sanfo a longuement prêché au cours de cette prière de la fête de Ramadan 2021 .Pour lui,  personne ne doit se lâcher de prière afin de faire du pays des hommes intègres un havre de paix.  Il ajoute que chaque croyant devrait implorer Dieu pour que notre nation retrouve sa quiétude.   L’iman Sanfo a aussi prié pour le repos de l’âme de tous ceux qui ne sont plus de ce monde tout en demandant au créateur du ciel et de la santé d’accorder la santé aux malades.

                                    Réconciliation nationale

 Prenant la parole, le Haut-commissaire de la province du Passoré à rendu grâce à  Dieu, pour son assistance permanente  pendant cette période de pénitence,  terminée dans la sérénité. Le représentant de l’état au  Passoré  a invité les fidèles musulmans à s’impliquer dans les actions promouvant la paix, la cohésion sociale et la réconciliation nationale. Il a souhaité  que la discipline que les membres de la communauté musulmane s’imposent  pendant le mois du carême soit dupliquée à tout moment. Après le temps consacré à la prière, les occupants de la place de la mosquée du secteur 2 de Yako, majoritairement de blanc vêtus ont regagné leurs domiciles pour partager  le repas avec les membres de leurs familles et leurs invités.  

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *