Raogo Antoine Sawadogo : 2022, année de déshibernation

Avant les années 1960, les coups de bâtons qui s’abattaient sur nous étaient abusivement et/ou entièrement attribués à l’interventionnisme extérieur. Après les années 1960 nous accusions les servants locaux des anciens maîtres des souffrances causées par les mêmes coups. 60 ans après, nous savons que les coups sont entièrement portés par nous contre nous-mêmes. A-t-on besoin d’une expertise extérieure pour nous servir d’assistance technique ?

La réponse est limpide et doit être d’urgence traitée par nous-mêmes, chacun à son échelle de responsabilité. 

Que 2022 soit une immersion en nous-mêmes et une déshibernation entière et totalement débarrassée de toute tendance d’externalisation de nos propres turpitudes sur les autres. 

Bonne et heureuse 2022

Raogo Antoine SAWADOGO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *