Redevabilité et contrôle citoyen à Ouahigouya: L’eau, la santé et l’éducation à la loupe d’un groupe de  panélistes

Le laboratoire citoyenneté, dans le cadre du « programme PReSS » a organisé un atelier de formation qui s’est tenu du 09 au 10 décembre 2019 au centre Monseigneur Louis Durrier. Portant sur le contrôle citoyen et l redevabilité sociale, le dite atelier a réuni une vingtaine de participants composée  des hommes de médias, des acteurs de l’éducation et de la santé ainsi que des osc. L’objectif visé, concevoir un outil de suivi citoyen et de finalisation des programmes d’activités.

 

 

 

 

Il faut comprendre par participation citoyenne, le devoir pour le citoyen de prendre part activement à la gestion de la chose publique. Elle peut se manifester à travers un contrôle, ou une interpellation. La participation citoyenne est garantie dans la constitution que notre pays a adopté le 2 juin 1991.  En son article 12, il est dit ceci « tous les burkinabè sans distinction aucune ont le droit de participer à la gestion des affaires de l’Etat et de la société. » c’est dans ce sens que le PANEL, en collaboration avec le laboratoire citoyenneté a tenu cette atelier de formation afin de doter ses membres de rudiments nécessaire pour le contrôle citoyen.

       Concevoir un outil de suivi

Durant les deux jours de formation, les participants se sont essayés  à la conception d’un outil de suivi et de finalisation des programmes d’activités. Les différents secteurs clés ciblés sont l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement. Dans le domaine de l’éducation il était questions d’identifier les difficultés majeures qui minent le bon fonctionnement du secteur dans la ville de Ouahigouya. Il a s’agit ensuite d’identifier des personnes ressources auprès desquelles les membres du PANEL pourront aller discuter afin de recueillir leurs avis sur le fonctionnement de leurs structures. Il y va de même pour les autres secteurs, santé, eau et assainissement. Afin d’être efficace sur le terrain, trois groupes de cinq personnes ont été former. Chaque groupe s’occupera d’un secteur bien précis.

                                Des plans d’action adoptés

 Pour le formateur  du jour « l’objectif de cette activité était de se rappeler les missions du PANEL sur le contrôle citoyen et comment est-ce que le travail doit se mener. Au deuxième jour de la formation nous avons finalisé  les programmes d’activités et nous avons arrêté un plan d’action dans chaque domaine donné. Nous attendons que le PANEL puisse respecter ce plan d’action 2019 afin qu’on puisse engager une autre phase de concertation au titre de l’année 2020. »

Le rapporteur du PANEL, Becaye Ouédraogo ajoute que « cette activité s’inscrit dans le cadre du « programme pRess » .C’est un programme qui prend en compte le secteur de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’assainissement. Le PANEL doit mener des actions de contrôle citoyen afin de juger de la qualité des prestations au niveau de ces trois secteurs. Nous allons identifiés  les difficultés et à l’issue de cela faire des propositions de solutions. Nos activités seront essentiellement des entretiens, des visites terrains auprès des services techniques déconcentrés. » .

            Partenariat en l’UNICEF et le Laboratoire citoyennetés

En rappel ce projet « Appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base » mis en œuvre par le Laboratoire citoyennetés est financé par l’UNICEF. Ses activités sont orientés sur les secteurs de l’éducation, la santé ,l’eau potable et l’assainissement dans 35 communes urbaines et rurales reparties dans les régions du Centre-Ouest, Centre-Sud, du Nord , de la Boucle du Mouhoun et des Cascades. Ce projet a été initié pour répondre aux besoins des populations en matière d’information sur les affaires locales et d’appuyer l’émergence d’un espace de participation citoyenne favorable à la redevabilité sociale des décideurs locaux. L’ambition du Laboratoire citoyennetés est d’amener les organisations de la société civile à développer des processus de veille et de contrôle citoyen afin d’inciter les exécutifs locaux à mettre en place des mécanismes de redevabilité sociale dans les secteurs (eau potable, assainissement, santé, éducation.

Alceny Diallo

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *