Redevabilité et contrôle citoyen : Médias, OSC, jeunes et autorités du nord autour d’un projet

Le projet  » Dialogue sahel: harmonie citoyenne  » , fruit d’un partenariat entre  L’Union nationale de  l’audiovisuel libre du Faso( UNALFA) et CFI/médias et développement a été lancé à Ouahigouya le jeudi 18 juillet 2018 . Ce projet exécuté au Burkina Faso , au Mali et au Niger concerne 06 radios , 15 organisations de la société civile(OSC) , 15 élus locaux et 100 jeunes de la région du Nord .

 

 

 

 

Comment permettre aux citoyens d’intervenir de façon active et responsable dans la vie publique et le contrôle citoyen de l’action publique ?Comment transformer la puissance de la mobilisation citoyenne, notamment  des jeunes de Ouahigouya en force créatrice et en des projets tenant compte de leurs attentes , de leurs revendications ?

Comment faire collaborer médias et citoyens , notamment les jeunes , les OSC et les autorités locales ? Ces préoccupations à entendre ,  le vice-président de l’UNALFA, Jean-Baptiste Sawadogo trouvent  leurs  réponses à travers le projet « Dialogue sahel :harmonie citoyenne.  » Contribuer à l’émergence d’un nouveau citoyen responsable , conscient de ses droits et devoirs par le développement de sa commune et à une collaboration vertueuse pour un développement inclusif « , voici clairement décliné  l’objectif global de ce projet  .

  Une panoplie d’activités  

Pour permettre l’atteinte de cet objectif la faitière de l’audiovisuel  au Burkina Faso , déroulera à Ouahigouya  une panoplie d’activités d’ici à fin décembre 2019 . Ce sont entre autres , l’organisation de  deux focus groupe , la mise  en place d’un comité de coordination du projet ,  un atelier de sensibilisation des acteurs impliqués dans la mise en œuvre  du projet , la formation des médias à la production d’émissions de concertation et d’interpellations , la formation des élus en technique de communication institutionnelle et de mobilisation de ressources locales et internationales . Il est aussi prévu la formation des jeunes et des OSC en technique de négociation et de plaidoyer , à la prise de la  parole en public , l’organisation d’ateliers de théâtres , de peinture , de dessins de slam au profit des jeunes. Un concours d’art oratoire mettra fin aux activités du projet.

 Collaboration fructueuse

Co-parrain de cette cérémonie de lancement , le président du conseil régional du Nord, représenté par son deuxième vice-président Dominique Ouédraogo a magnifié ce projet en ces termes

« L’idée de ce projet est pertinente et adaptée au contexte national où notre pays a besoin avant tout de cohésion , d’engagement et d’implications de toutes les forces vives pour marcher en rang serré vers un  développement constant et  maitrisé dans une vision prospective partagée » .  Embouchant la même trompette , Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga ,Séni Kabou,  représentant le gouverneur de la région du Nord , président de la cérémonie a soutenu que ce projet est un modèle qui permettra aux médias partenaires , la société civile et les élus de jeter les bases d’une collaboration fructueuse, gaz de civisme , de citoyenneté responsable et de bonne gouvernance .

« La mise en œuvre du projet qui intervient dans ce contexte au Sahel où plusieurs défis restent à relever, vient à point nommé. Elle contribuera au moyen des médias de communication de masse comme les radios, à raviver la flamme du dialogue, de la concertation, de la redevabilité, de la participation citoyenne au développement local, du renforcement de la démocratie à la base » apprécie la 1ere adjointe au maire de la commune de Ouahigouya Mme Sodré/Djéneba Sangarba  , représentant le maire, coparrain .

   Des communications instructives

La cérémonie de lancement de ce projet a fait place à l’atelier de sensibilisation et d’information avec les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet à savoir les médias, les élus locaux , les OSC et les jeunes . Ce fut un moment d’acquisition de connaissances,  d’échanges et d’intenses débats à la suite de plusieurs communications.

Entres autres « Médias , OSC ,élus locaux : pour le contrôle citoyen de l’action publique  » animé par Cheikna Yaranangoré, chercheur et politiste ;  » Les concepts clefs de la décentralisation et de la gouvernance locale » développé par l’administrateur civil, Kalifa Séré , «   Budget des collectivités territoriales et mobilisation des ressources » avec  pour  facilitateur   Sou Fiacre , chargé de projet au CIFOEB et la communication sur « L’extrémisme violent » détaillée par le chercheur , Youssouf Ba. Le recueil des attentes des élus, OSC et médias et l’installation des membres de la coordination du projet ont été les dernières activités de cet atelier .

 

Faso nord info

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *