Redévabilité parlementaire : le député François Sawadogo face à ses électeurs.

Élu sous la bannière du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) au compte du Passoré , le député François Sawadogo était face à ses électeurs le dimanche 20 juin 2021 pour leur rendre compte  des activités parlementaires réalisées depuis son installation. Il a aussi donné des détails sur les missions assignées aux députés.

Universitaire bon teint, celui qui a quitté la direction générale des Études et des  Statistiques sectorielles du ministère de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues  pour l’Assemblée nationale à l’issue des élections législatives du 22 novembre 2020 entend impulser une nouvelle démarche politique dans son fief électoral. Cette rencontre pour faire le bilan des activités menées par l’Assemblée nationale  en est une.

Faisant un tour d’horizon, il a énuméré les différentes lois votées, les ratifications  et leur portée sur la vie de la nation. Le député François Sawadogo a aussi commenté le contenu  du discours du 1er ministre lors de son passage à l’Assemblée nationale.

                                           Missions assignées au député

Il est  revenu sur les trois rôles principaux assignés aux députés  à savoir voter les lois, consentir l’impôt et contrôler l’action du gouvernement. En plus de ces missions régaliennes, le député exerce un rôle d’intermédiaire entre ses électeurs et l’administration. Il s’assure que sa circonscription bénéficie d’une juste répartition du programme gouvernementale.  Il est aussi habileté a porté les besoins de sa circonscription auprès des ministères et autres institutions.

                                       Des investissements structurants

Fort de ces prérogatives, l’élu national du MPP au compte du Passoré a échangé avec ses partisans sur les projets phares de la province. Si François Sawadogo et ses camarades se félicitent de voir les réalisations du marché à bétail et du comptoir d’achat, ils attendent impatiemment que le projet de réalisation de l’unité de transformation de tomates arrive à terme. La question du bitumage de la route Yako -Koudougou a été évoquée .

Les adeptes du parti au pouvoir croient fermement que ces investissements qui se veulent structurants participeront au renforcement du tissu  économique de la province et au bien-être de ses habitants. Prêchant pour une meilleure assise d’un développement durable de cette province, les intervenants ont souligné la nécessité d’une meilleure organisation des associations, des groupements et des coopératives.

                                     Initiatives endogènes

Ces structures estiment-ils doivent se doter de compétences  pour postuler  aux appels de projets de développement.  François Sawadogo a traduit son engagement à porter les préoccupations de sa province partout où des solutions pourraient être trouvées. Il a aussi pris l’engagement d’être le porteur d’initiatives endogènes avec la base.

                           Synergie d’actions avec les autres députés

 Considérant que l’union fait la force, il promet une meilleure collaboration avec les autres députés de la province  pour mieux défendre les attentes des citoyens. Venus des 9 communes de la province du Passoré, les participants ont unanimement apprécié cette démarche du député François Sawadogo. Ils l’ont prié de continuer dans cette démarche qui pour eux est la voie idéale pour renforcer la cohésion au sein du parti du soleil levant. Un appel à la mobilisation, au resserrement des rang a été lancé pour une victoire éclatante aux élections municipales à venir .

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *