Région du Nord : 57 millions CFA pour réduire les inégalités basées sur le genre

L’Association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE) basée à Yako, province du Passoré dans la région du Nord  du Burkina   a lancé le mercredi 07 avril 2021  un projet dénommé «  Projet d’appui à la réduction des inégalités basées sur le genre dans la région du Nord ». Ce projet  financé à hauteur 57 millions de FCFA par OXFAM-Burkina sera exécuté dans 5 communes des provinces du Zondoma et du Passoré.

Les autorités  présentes à cette cérémonie notamment Le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé, le directeur régional des droits humains au Nord, Seydou Sourabié, le 2éme adjoint au maire de la commune de Yako, Mamoudou Kindo reconnaissent tous que dans cette partie du Burkina, les femmes sont exposées à  de nombreuses violences à savoir les mutilations génitales, les mariages forcés et précoces, les exclusions ou marginalisations pour fait de sorcellerie etc.  . Une réalité qui compromet  gravement l’épanouissement de la femme et de l’enfant et leur participation active aux actions de développement.

Impossible d’amorcer un réel développement sans la femme

Conscientes   qu’il est difficile d’amorcer un réel développement sans la participation de l’autre moitié de ciel, les autorités  soulignent l’importance de ce projet d’appui à la réduction des inégalités basées sur le genre ». Et la coordonnatrice de l’Association pour la promotion de la Femme et de l’Enfant, Bibata Nabaloum /Guanemtoré  de préciser clairement l’objectif principal de ce projet à savoir « Améliorer les conditions de vie de la femme et de l’enfant en zone rurale et urbaine en vue de leur pleine participation au développement humain durable ».

                               5 communes bénéficiaires

Cinq(5) communes sont bénéficiaires des activités de ce projet d’un coût de 57 millions pour   une durée de 36 mois. Ce sont les communes de Gourcy et Boussou dans la province du Zondoma et de Latodin, Arbollé et Yako dans la province du Passoré. Ce projet est un fruit du grand projet « Voix et Leadership des femmes », financé par Affaire Mondiale Canada et porté au Burkina Faso par l’ONG OXFAM.

Plaidoyers auprès des élus locaux, coutumiers et religieux

La coordonnatrice de l’Association pour la promotion de la Femme et de l’Enfant, Bibata Nabaloum /Guanemtoré

Au titre des activités phares du projet, à entendre la coordonnatrice de l’association APFE), des plaidoyers seront menés  auprès des élus locaux pour la prise en compte du genre dans leurs programmes de développement et à l’endroit  des leaders coutumiers et religieux pour en faire des ambassadeurs dans le combat contre les violences basées sur le genre.

Valorisation de l’Être humain

Le gouverneur de la région du Nord , Justin Somé au milieu a remercié l’ONG-OXFAM et son partenaire Affaire Mondiale Canada pour leur soutien

Félicitant l’Association pour la  Promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE) et l’invitant à redoubler d’efforts dans son combat pour le bien –être de la femme et de l’enfant, le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé a invité l’ensemble des acteurs et tous ceux qui ont une parcelle de pouvoirs à faciliter la mise en œuvre des activités de ce  projet dans les 05 communes ciblées. Il a aussi réitéré ses remerciements  à l’ONG-OXFAM et à son partenaire Affaire mondiale Canada pour ce noble soutien portant sur la valorisation de l’être humain.

Le directeur régional des droits humains au Nord , Seydou Sourabié

Remerciant toutes les personnes physiques et morales qui ont œuvré pour la mise en route de ce projet , le directeur régional des Droits humains , Seydou Sourabié prédit déjà que son impact participera à réduire les inégalités entre l’homme et la femme

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *