Région du Nord :  Ces malades mentaux qui retrouvent la joie de vivre

« Problématique des personnes handicapées psychosociales au Nord, défi  social et communautaire » c’est le thème d’une journée de dialogue   organisée par l’Association sauvons le Reste (SAULER) le vendredi 22 septembre 2017 dans la commune de Léba , province du Zondoma . Ce cadre de dialogue présidé par le maire de la dite commune Mikinaam Ouédraogo a été marqué par la présentation des activités de l’association et des témoignages poignants de personnes guéries de leur maladie.

 

Pansement de plaies ,rasage de cheveux, coupure d’ongles, accompagnement dans  les formations sanitaires , prise en charge des besoins alimentaires  vestimentaire et sanitaire  , les actions de l’Association sauvons le reste sont nombreuses et variées à l’endroit des malades mentaux dans la région du Nord . « Notre association s’est assignée comme objectif, la prise en charge des malades mentaux. Elle s’occupe de leur hospitalisation jusqu’à leur réinsertion dans la société » précise Adama Ouédraogo, le président de SAULER . Cette journée de dialogue  indique-t-il se veut un moment de sensibilisation afin de faire comprendre à l’ensemble de la population que la folie n’est pas une fatalité. Les victimes soutient   Adama Ouédraogo  sont des êtres  humains comme nous et ont aussi des droits.  Pour peu qu’on accorde une attention affective et une prise en charge aux malades  mentaux, ils retrouvent leur lucidité. Adama Ouédraogo et son équipe se battent donc pour éviter l’abandon et l’exclusion  de ceux qu’on appelle « fous » par la société. Seule au départ, aujourd’hui Sauvons le reste enregistre  des adeptes qui le soutient dans son combat. Son partenaire principal est Christian Blind Mission (CBM) dont la chargée de programme est Olivia Ouédraogo.  Ce partenariat a permis la construction d’un centre d’accueil et de transit. Autres activités menées grâce à CBM, l’identification des malades, la prise en charge alimentaire, vestimentaire et sanitaire, la réinsertion des malades stabilisés dans leurs familles et la sensibilisation des communautés. Dans la province du Zondoma,  à entendre les responsables de l’association ,28 personnes ont bénéficié d’une prise en charge en hygiène   et vestimentaire, 3 patients d’une prise en charge médicale. Les activités de sensibilisation notamment le théâtre, les causeries éducatives et les émissions radiophoniques ont touché 4810 personnes. Des témoignages, l’on retient celui de l’iman de Koura Bagré , attestant qu’une personne enfermée 25 ans durant dans une maison  a été sortie de sa tanière et est en possession de toutes ses facultés mentales présentement .Souleymane Porgo lui dit avoir connu toutes sortes de souffrances  et d’humiliations avant  de se voir  sauver   par  Sauvons le reste. En plus du Zondoma, Sauvons le reste a redonné le goût  de vivre à de nombreuses  victimes de la folie dans les autres provinces de la région. L’exposition photo réalisée à l’occasion de cette journée de dialogue a permis de prendre la mesure de la portée des activités de cette association  et de la noblesse de son combat.  La pièce théâtrale   jouée par l’association pour la relance culturelle et artistique national (ARCAN) a convaincu le public de la nécessité à agir pour la récupération des malades mentaux et leur réinsertion. Les autorités sanitaires dont la présence a été fortement remarquée au cours de cette journée de dialogue soutiennent quotidiennement les actions de SAULER.

Faso-nord.info

 

 

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *