Région du Nord: La CONASUR et le HCR octroient gratuitement des documents d’état civil aux déplacés

 

Une marée humaine affluait ce 04 décembre 2020 à la direction régionale de la Femme, de la Famille, de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire. La raison de cette affluence, une opération de délivrance de documents d’état civil au profit des personnes déplacées internes et leurs hôtes.

Le Burkina Faso est depuis un certain temps  la cible de nombreuses attaques terroristes qui ont fortement endeuillé des familles. Dans cette course pour la survie, certaines personnes sont obligées de quitter leurs localités souvent dans la précipitation sans emporter le minimum vital encore moins de documents d’état civil. Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation  (CONASUR)  en plus de l’appui alimentaire qu’il apporte à ces victimes de l’insécurité a jugé utile de les accompagner pour l’obtention des documents d’états civils.

Les organisations humanitaires et l’Office national d’établissement (ONI) ont mis un dispositif en place afin de faciliter aux déplacés l’obtention des documents

                   Le CONASUR et le HCR main dans la main  

Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés  (HCR)  soutient financièrement cette activité déroulée par le CONASUR. Dans la mise en œuvre, le Conseil régional de secours d’urgence  (CORESUR) du Nord et l’Office national d’identification (ONI) sont fortement impliqués.   Depuis le 30 novembre 2020 et ce jusqu’au 8 décembre 2020, l’ONI conduit une campagne de délivrance de cartes nationales d’identité. Les personnes déplacées internes sont le public cible de cette opération. Il est aussi prévu l’établissement de 7000 certificats de nationalité dont 2000 au profit de personnes recensées au Zondoma, 3000 à Ouahigouya et 2000 à Séguénega.

courant pour leur survie , plusieurs victimes de l’insécurité ont fui de leurs localités sans emporter le moindre document

                        5000 CNIB à délivrer à Ouahigouya

Il sera établi aussi  16400 jugements supplétifs d’actes de naissance à savoir 8000 dans la commune de Ouahigouya et 8400 à seguénega. A travers cette campagne de délivrance de documents d’état civil, 5000 personnes installées dans la ville de Ouahigouya seront dotées de cartes nationale d’identité (CNIB). A en croire  le chef du département, Coopération et de partenariat au Secrétariat permanent du CONASUR,Olivier Hanni ,  coordonnateur de la dite activité, l’absence de documents d’état civil met en danger les personnes déplacées et limite leur mobilité, il sied de les fournir ces documents pour qu’ils puissent jouir pleinement leur citoyenneté.

Pour Olivier Hanni , cette opération a été initiée pour permettre aux déplacés de jouir pleinement leur citoyenneté

                     Jouir pleinement sa citoyenneté

  Il informe que le CONASUR soutient la mise en œuvre d’activités socio- économiques au profit les déplacés  et pour que  ces bénéficiaires puissent en profiter conséquemment sinon les fructifier, il faut qu’ils aient des documents/ pour se déplacer et exercer sereinement leurs activités.

Avec cette opération de nombreux déplacés seront s’occuper sereinement de leurs activités

L’un des bénéficiaires,  Ouésséni Sawadogo ne cesse de louer cette initiative du CONASUR et ses partenaires. Il précise que   les actes de cette   opération leur ôtent    de certaines difficultés  liées à l’absence des documents d’état civil. Appréciant déjà l’envergure de la campagne au regard  du nombre élevé des bénéficiaires,  il a souhaité que de telles initiatives se multiplient.

Par Gildas Salo et Romual Rouamba (stagiaires)

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *