Région du Nord : Une société d’un coût de 2 milliards pour transformer et conserver les fruits et légumes.

Pour booster la rentabilité de la production maraichère dans la région du Nord, la Chambre nationale d’Agriculture d’Industrie et d’Artisanat a décidé de voler aux secours des producteurs par la construction d’une société de conservation et de transformation. L’annonce a été faite le 25 février 2021, par le président de la délégation consulaire du Nord de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat, Mahamadi Ouédraogo lors d’une rencontre d’échanges avec le ministre, de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat Harouna Kaboré.

Le président de la délégation consulaire du Nord a plaidé pour l’accompagnement du ministère de l’Industrie , du commerce et de l’Artisanat pour une meilleure exploitation de la société de conservation et de transformation des fruits et légumes

Deux milliards de Francs CFA, c’est le coût de la société de conservation et de transformation des fruits et légumes en construction à en croire Mahamadi Ouédraogo, le président de la délégation consulaire régionale du Nord. Sa capacité de conservation est de 5000tonnes extensible à 10000tonnes.  Foi du président de la délégation consulaire du Nord, la mise en fonctionnement de l’infrastructure pourrait être effective en fin 2021.

Leadership de Mahamady Sawadogo dit Kadhafi

Les braves opérateurs économiques de la région du Nord ont salué cette volonté du ministre Harouna Kaboré à mettre en œuvre les activités de son département d’une manière inclusive et participative

 Soulignant que l’investissement a été acquis grâce au leadership du président national de la Chambre du Commerce, Mahamady Sawadogo dit « Kaddafi », son représentant au Nord a fait savoir au ministre Harouna Kaboré, la nécessité de l’accompagnement de son département ministériel pour dynamiser son fonctionnement.

Le problème majeur des producteurs reste la commercialisation

Relevant les difficultés liées à la commercialisation des produits, Mahamadi Ouédraogo a souligné que les grandes attentes des producteurs de la région du Nord restent surtout la régulation des importations de la pomme de terre en période de fortes productions et l’application de la clause de la préférence nationale. Ils ont aussi plaidé pour la multiplication des infrastructures d’appui de qualité.

                                       Grandes innovations

Mahamadi Ouédraogo , président de la délégation consulaire du Nord , dit être confiant quant à la capacité du ministre à donner des réponses favorables aux doléances du monde du secteur privé

 Le président de la délégation consulaire du Nord dit être confiant   quant à  la capacité du ministre Harouna Kaboré à accompagner l’opérationnalisation de cette société de transformation et de conservation des fruits et légumes  au regard des grandes innovations introduites dans le secteur du commerce depuis son arrivée

Les différents acteurs reconnaissances que l’implantation de la société de conservation et de transformation des fruits et légumes participera à dynamiser le secteur de la maraichéculture dans la région du Nord

.Entre autres , la valorisation et la promotion de la production nationale, la labellisation et la certification des produits locaux, l’adoption d’un nouveau code de l’investissement plus attractif au compte des PME ; la mise en œuvre des indicateurs de renforcement du capital productif des petites et moyennes entreprises, la lutte contre la non réglementation des affaires.

             Dynamiser le secteur de la maraichéculture

Le ministre Kaboré a promis qu’il prêtera une oreille attentive aux doléances du monde du secteur au Nord

Saluant l’engagement des opérateurs économiques de la région du Nord et convaincu que la mise en fonctionnement de la société de conservation et de transformation des fruits et légumes contribuera à dynamiser le secteur de la maraichéculture dans la région du Nord, le ministre Harouna Kaboré a promis de se pencher sérieusement sur les différentes doléances qui lui ont été soumises.

Faso nord info

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *