RENTREE POLITIQUE DE L’UNIR/PS AU PASSORE : La communication, l’arme efficace de mobilisation

image_pdfImprimerimage_printImprimer

 

 

 

« Quelle communication politique pour une mobilisation victorieuse du parti dans le Passore ».   C’est le thème de la rentrée politique de la fédération de l’UNIR/PS du  Passoré organisée le samedi 21 septembre 2019.  Cette rentrée politique  marquée par la présence du président de la fédération, Fousséni Ouadeba a   été patronné  par le 1er vice président de l’Assemblée nationale et président de l’UNIR/PS  et placée sous le parrainage  du député Halidou Sanfo , membre du bureau exécutif national de ce parti .

 

 

 

Venus des différents villages de la province du Passoré, la salle de la maison des jeunes et de la culture de Yako était pleine à craquer ce samedi 21 septembre 2019. La cérémonie d’ouverture a été marquée par des animations de troupes danses traditionnelles et de discours poignants du président de la fédération, Fousséni Ouadeba , du parrain Halidou Sanfo et du président de la cérémonie , Me Benewindé Sankara . Ils ont tous appelé les militants à s’unir comme un seul homme par défendre les idéaux du sankarisme et surtout les valeurs politiques prônées par le parti de l’œuf.

Le militant UNIR/PS ont-t-ils précisé  doit être un militant qui incarne les valeurs de solidarité, de l’engagement, du don de soi, de patriotisme et de l’humilité. Le partisan de l’UNIR/PS selon ses premiers responsables doit avoir également le sens de l’écoute, de l’engagement et de la discipline.  Ils ont invité leurs interlocuteurs à se servir de ces valeurs  pour mobiliser l’électorat lors des élections à venir.

                     Marcher avec le peuple

«  Pas un pas, sans le peuple »  a   clamé le président du parti,  Me Benewindé Sankara.  Après la cérémonie d’ouverture place a été donnée au directeur de la communication et de la presse ministérielle du ministère des Ressources Animales et  halieutiques, Abdoulaye Dianda  et au docteur Harouna kaboré   d’échanger avec les militants sur la communication politique véritable .Ils ont donné aux participants des rudiments sur la formulation des messages et leur vulgarisation , le discours à prononcer devant un public , la technique d’approche , la technique d’occupation du terrain et surtout les comportements à bannir .

Se voulant une tribune démocratique ou tous  les  militants à leur  mot à dire, ces derniers  ont eu l’occasion  de faire des commentaires sur la vie du parti dans la localité et de poser leurs préoccupations. Ragaillardis  par les réponses fournies par leurs responsables, les adeptes du parti de l’œuf à la base promettent de sonner la mobilisation  le 15 octobre prochain pour la célébration   de la mort de leur idole, le défunt président Thomas Sankara.

 

Faso nord info

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *