Représentant régional du médiateur du Faso au Nord: Harouna Ouedraogo installé dans ses fonctions

image_pdfImprimerimage_printImprimer

« Monsieur Harouna Ouédraogo, économiste à la retraite , ancien assistant du représentant résidant du Programme des nations unies pour le développement , je vous déclare installé dans vos fonctions du représentant du médiateur du Faso de la région du Nord et vous renvoie à l’exercice de vos fonctions » c’est par ces mots que Mme le médiateur du Faso, Sara Séremé  a procédé à l’installation du nouveau représentant de son institution dans la partie nord du Burkina Faso , lors de son passage à Ouahigouya le mardi 22 mai 2018 pour une conférence  suivie d’une audience foraine .

Elle a procédé également à l’installation des 12 autres représentants régionaux nommés dans les différentes régions du pays .  Le coordonnateur des activités des maitres de requêtes et correspondant  du médiateur du Faso dans les administrations publiques  et le coordonnateur des représentants régionaux ont été installés le même jour. A entendre la patronne de l’institution , ces représentants régionaux sont des personnalités qui ont fait montre  de  probité et d’intégrité  pendant leur carrière  dans l’administration publique burkinabé. Ils sont aussi à en croire leur première responsable  acceptés et respectés dans leurs villes d’origine . Travailleurs chevronnés ayant pris leur retraite , ils auront la lourde charge d’incarner les valeurs  et de mettre en œuvre les activités du médiateur du Faso chacun dans sa région . Sara Sérémé rappelle que le  Médiateur du Faso est  consacrée  par la Constitution. Il  est une structure autonome et indépendante . L’institution ne reçoit d’instructions  d’aucunes autres formes d’où quelles soient . Le Médiateur du Faso précise -t elle se présente comme un intercesseur gracieux et d’interface entre l’administration publique et les administrés. Sa mission est de défendre les droits et les intérêts des citoyens , face aux abus , aux erreurs , aux fautes , les négligences et les lourdeurs  ,  les dysfonctionnement de l’administration publique en défaveur des travailleurs ou de tout autre usager de l’administration . La particularité du médiateur du Faso est qu’il fait appel à des solutions conciliantes et non conflictuelles pour traiter des sujets qui lui sont soumis . Le médiateur du Faso peut être saisi par toutes personnes physiques ou morales ou groupe de personnes qui estiment avoir été lésés dans leurs  droits. Il peut s’autosaisir sur toutes questions relevant de sa compétence , chaque fois qu’il estime qu’une personne ou un groupe de personnes a été lésé par l’action ou l’omission d’un organe public . Cependant le Médiateur du Faso n’intervient pas dans les litiges entre les personnes physiques et morales privées , les questions politiques d’ordre générale , les procédures engagées devant la justice.

Venant d’être installé , Harouna Ouédraogo s’engage à mieux faire connaitre  les missions du médiateur du Faso dans la région du Nord . il entend  travailler  pour une meilleure appropriation  des opportunités  que cette structure offre  en faveur des administrés  . il affiche  sa  ferme volonté de traiter les dossiers des clients avec  rigueur , diligence  et  dévouement . En rappel, Harouna Ouédraogo , remplace à ce poste Mme Azata Sawadogo , Institutrice principale à la retraite , 2eme personnalité à diriger le poste sous l’appellation de délégué . La première personnalité à conduire les activités pour le compte de cette région   est Rimwaya Sawadogo, conseiller pédagogique itinérant à la retraite .

Faso-nord.info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *