Retour du lauréat du prix Nobel Alternatif 2018 : Le « fou » de la forêt accueilli en messie à Ouahigouya

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Le lauréat du prix Nobel 2018 alternatif a rejoint sa famille ce mardi 4 décembre 2018 aux environs de 13 heures. Après avoir été reçu par le président du Faso juste après son arrivée de Suède, le propriétaire de la forêt    «  Brangr-raaga », a été accueilli par les autorités de la région du Nord dès son arrivée à l’entrée de Ouahigouya. Citoyens Lambda,  Autorités déconcentrées se sont fortement mobilisés pour offrir un accueil  à la hauteur de la récompense offerte à  ce brave et atypique agriculteur.   

 

C’est aux environs de 11 heures que le lauréat du prix Nobel Alternatif 2018 a foulé le sol de Ouahigouya, sa  ville d’origine. La population a fait le pied de grue une heure durant pour attendre l’illustre récipiendaire Yacouba Sawadogo  à l’entrée de la ville . A sa descente  , c’est le  secrétaire général de la région du Nord, Salimata Dabal qui a été la première à lui serrer la main . suivra les autres corps constitués .  Les jeunes sur des  motos  grosses cylindrées  qui ont accueilli   le  guerrier contre le désert  ont après  , l’accueil des autorités conduit  leur « Champion » à l’intérieur de la ville pour une parade à la place de la nation. Ils  ont  ensuite rejoint  le siège du gouvernorat du Nord.

                             Protéger et préserver ce riche héritage

Le  revenant de la Suède passera quelques temps avec le gouverneur Hassane Sawadogo et ses collaborateurs où il a été couvert de louanges . Après les félicitations, le gouverneur  a invité la population de la région du Nord à s’inspirer du courage et de l’amour au travail de ce brave paysan . Son exemple aujourd’hui se réjoui , le premier responsable de la région fait  honneur   à l’ensemble de la nation burkinabé et à toute l’Afrique , Hassane Sawadogo a aussi informé  qu’une rencontre de concertation se tiendra dans les prochains pour voir quelle disposition prendre pour préserver l’immense forêt que Yacouba Sawadogo a érigé par la force des mains .

                    Léguer l’héritage à la future génération

De chez le premier représentant de l’état dans la région du Nord , le cortège s’est ébranlé à Gourga en périphérie de la ville  au domicile de la vedette du jour .  En ces lieux , l’ambiance était féerique . Les petits plats ont été mis dans les grands  pour célébrer ce retour triomphal. Très calme   sobre,  dans ton regard et son expression,  Ce sexagénaire de 78 ans , Yacouba Sawadodo a salué toutes les couches de Ouahigouya pour l’avoir honoré par cet accueil gigantesque.  Sa prière ,  pouvoir transmettre son savoir aux générations futures d’où son appel aux autorités à l’aider à la protection de son patrimoine. il souhaite également baptiser sa  forêt   « Bangr-raaga » pour la mettre au service de la population    .

 Une invite  à la jeunesse à faire de Yacouba un repère

Pour le cheik El hadj Amadé Sawadogo de Gourga, Le vieux Yacouba est un homme de vision. «  Notre frère faisait le commerce au grand marché de Ouahigouya et n’était pas des moindre car il pouvait brasser des millions dans son activité commerciale. Mais piqué par l’amour de la nature   il a abandonné ce business pour aller au combat contre l’avancée  du désert. Nous l’avions en son temps qualifié de fou.  Il a été incompris au début de son engagement. N’ayant fait que l’école coranique, il a su se mettre au service de toute la population. Nous invitons la jeunesse à travailler dans la sincérité  et  la conviction pour marquer positivement son passage sur terre à l’image de Yacouba Sawadogo    » a réitéré du Cheik El Hadj Amadé de Gourga.

                         Les trois lauréats du prix Nobel alternatif au Burkina

En rappel au Burkina Faso , Yacouba Sawadogo est le 3éme récipiendaire du prix Nobel alternatif après Bernard Lédéa Ouédraogo en 1990 et le Pr Joseph Ki-Zerbo en 1997 . Le mérite de l’homme de Gourga a été reconnu  par les acteurs  de la révolution démocratique et populaire du Burkina Faso . Yacouba Sawadogo avait reçu d’autres distinctions au plan national et international. Ce plan Nobel alternatif reçu à Stockolm au Suède le 23 novembre 2018 devant le Parlement Suédois sonne comme une consécration de plus d’une quarantaine d’années de dur labeur.

 

Faso nord info

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *