Retrait des enfants des sites d’orpaillage dans la région du Nord : La  » brigade  » de veille communale de Koumbri en action

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet intégré  de protection, de retrait et de réinsertion des enfants des sites d’orpaillage au Nord du Burkina Faso (PROPRES) , l’association Tabital Lobal  et les autorités communales ont  procédé à la mise en place de la cellule de veille communale  de Koumbri , localité située à une trentaine de Km de Ouahigouya, capitale de la région du Nord

 

Cette cellule de veille est composée de 44 membres . Elle est présidée par le maire de la commune, secondée par le préfet du département. Des  autres membres de ce cellule ,  il y a   le commissaire de police , l’inspecteur chef de la circonscription de l’éducation  de base , des directeurs d’écoles , des infirmiers chefs de postes , des responsables de comité villageois de développement etc. cette cellule de veille devant travailler en étroite collaboration avec les comités villageois déjà installés aura pour mission de mener des actions de sensibilisation sur  les sites d’orpaillages et dans les familles  .  Ces actions de sensibilisation concourent  à la protection , au retrait et à la réinsertion des enfants retrouvés sur les sites d’orpaillage . Après sa mise en place , les membres de la cellule doivent élaborer  un plan d’action dont la mise en œuvre sera financée par le projet. Attestant  que la fréquentation des enfants  sur les sites d’orpaillage est récurrente dans la commune de Koumbri avec pour conséquence de nombreux abandons scolaire , le premier adjoint au maire Rasmané Banda s’est félicité  de la mise en place de la cellule . il a appelé les différents membres à se donner entièrement aux activités  pour permettre l’atteinte des résultats escomptés à savoir  éradiquer sinon freiner la fréquentation des enfants, surtout des élèves sur les sites d’orpaillage . Le premier  adjoint au maire estime que ce projet est une opportunité à saisir pour permettre la formation des élites de demain .

 A3.jpgPour lui , l’enrichissement sur les sites d’orpaillage est éphémère  et il est temps que tous les parents prennent conscience de cette réalité  et fassent  en sorte que leur progéniture bénéficie d’une éducation ou d’une formation dans les écoles ou les centres de formation .La responsable de la zone de Koumbri et de Barga, Alimata Ouédraogo  au compte de Tabital Lobal  , Alimata indiquera que le projet « PROPRES » est mis en œuvre par  trois structures à savoir Tabital Lobal, l’ONG  EDUCO et  Christian children’s fund of Canada  .Des actions menées par Tabital Lobal dans la zone de Koumbri et de Barga , elle cite une trentaine d’enfants retirés des sites et placés  dans des centres de formation de l’Agence nationale de la formation professionnelle et de l’emploi  (ANPE) . Environ 50  élèves retrouvés sur les sites dans cette zone ont été retirés et réinsérés dans des écoles . Le directeur de l’école A du village de Pogoro , Ganamé Mahama atteste avoir reçu  dans son école 8 enfants venus des sites d’orpaillage il confirme que  l’intégration de ces enfants se passe sans difficultés majeures. Au total , l’action de l’ensemble des partenaires a permis la réinsertion de plus  de 230 enfants actuellement .A.jpgAlimata Ouédraogo a invité les membres de la cellule nouvellement installés à  s’approprier la vision du projet et à agir pour permettre l’atteinte des résultats. Elle a aussi invité les membres à s’inspirer de l’exemple du village de Wattigué où les adultes organisés interdisent l’accès des enfants de moins de 17 ans au site d’orpaillage du village. Dans le cadre du projet, il est prévu la prise en charge des frais de scolarité  des élèves sortis des sites , leur prise en charge sanitaire et aussi le financement d’activités génératrices de revenus au bénéfice des  enfants issus des  familles  démunies . Les membres de la cellule pour leur part ont  loué la démarche de l’association Tabital Lobal et ses partenaires tout en prônant  une fluidité de la communication entre les acteurs impliqués dans la coordination et l’exécution des activités et surtout  la mise à disposition des moyens et sa meilleure répartition  , condition sinon qua non pour la bonne marche des activités sur le terrain .

Faso-nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *