Retraite du Gouverneur de la région du nord : Une matinée de chaudes larmes devant les OSC   

Une délégation des organisations de la société civile du Nord, conduite  par la coordination régionale de la société civile a été le lundi 27 mai 2019  souhaitée bonne fin de mission à Hassane Sawadogo  gouverneur   partant de la région du Nord . Déchargé  de sa mission de premier responsable de cette région , Hassane Sawadogo part à la retraite à partir du 1er juin 2019. Ému par cette visite des OSC , le désormais ancien gouverneur quand il a voulu prendre la parole s’est fondu en larmes .

  

Disponible , accueillant , grand serviteur de l’Etat, manager  , travailleur infatigable  ses collaborateurs directs et ceux des autres services décentralisés de l’administration ,  les partenaires que sont les organisations de la société civile  s’accordent  tous sur  les qualités de l’ancien gouverneur Hassanne Sawadogo.  Quand sa fin de mission a été annoncée  , les différentes couches sociales ont défilé pour lui traduire  leur   reconnaissance. Le rendez-vous le plus émouvant  a été sans doute   celui avec les organisations de la société. Des responsables des structures de défense des droits humains comme le Mouvement burkinabé des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) , l’ Union des Hommes de média de la région du Nord UHM/ Nord s’affichant comme des contre pouvoirs , et ceux  plus accommodants,  comme l’association AMMIE , DSF  tous y étaient .

                                        Evaluer la force des liens

Quand l’ensemble de ces organisations  se mettent ensemble  pour vous traduire leur reconnaissance , on l’accueille avec un pincement  au cœur .  Il y a de quoi être fier . C’est loin d’être flatteur , le mérite y est  .  Un moment qui rappelle fort cette phrase de Gérard Gévry » C’est par la séparation qu’on évalue  la force des liens » .  Valention Porgo du MBDHP a  salué  la  bonne posture de  Hassane Sawadogo dans la gestion des conflits . Il cité par exemple   la doigté  dont il a fait preuve  dans la  résolution d’une crise à Rambo quand des enseignants ont vu le retrait de leurs motos dans un établissement d’enseignement au cours d’une grève .

Le coordonnateur de DSF , Salifou Sodré  a relevé  la perspicacité de l’ancien gouverneur à répondre aux différentes sollicitudes des   différentes organisations . La doyenne du groupe , l’ancien ministre des relations avec le Parlement, Cécile Beloum , a loué  la disponibilité du gouverneur  à recevoir les partenaires sociaux  sans le moindre protocole à chaque  fois ,  quand l’urgence s’impose.  Le coordonnateur des OSC , Alidou Belem a apprécié  la capacité de l’ancien premier responsable  de l’État au Nord à asseoir les mécanismes du dialogue et le sens de l’écoute qu’il a toujours manifesté  .

            Des larmes de bonheur

La vedette du jour  a  dit être   surpris  par cette forte mobilisation des OSC  de la région   pour  lui accorder  tant d’honneurs .   Quand il a pris la parole , il s’est fondu en larmes . L’émotion a été forte au point qu’il n’est  parvenu à contenir le liquide  de bonheur s’échappant  de ses yeux . Ses invités ont vite fait  de multiplier les applaudissements pour le sublimer.  Cette rencontre d’au-revoir a été marquée par une remise de cadeaux  à l’administrateur civil promu à la retraite et une photo de souvenir.

                                   Partir c’est mourir un peu

Toutes les couches sociales de la région du Nord garderont en mémoire cette phrase plein d’enseignement de Hassane Sawadogo à sa cérémonie de passation de service le lendemain de sa rencontre avec les OSC »  Toute séparation entraine douleur , souffrance, et mélancolie. Et partir c’est mourir un peu. Mais je me réconforte  en ayant à l’esprit  qu’il s’agit d’un au revoir et non un adieu . Les relations que j’ai tissées avec les populations de la région du Nord ne prendront pas de rides , malgré la distance qui pourra nous séparer » . Une déclaration qui fait  écho à cette phrase d’ Ahmadou Kourouma   » Quand au moment de la séparation  personne ne ressent un regret , la séparation est arrivée trop tard » . Cet administrateur chevronné quitte la région du Nord , honoré à plusieurs titres , pour avoir passé 4 ans 5 mois , temps  le plus long  à un poste durant  sa riche  carrière de 35 ans au service de l’État et de voir ses mérites appréciés et valorisés par cette population caractérielle de la région du Nord .

Faso-nord.info

       

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *