Riposte contre la Covid-19 au Nord : Zéro cas, mais toujours intensifier les actions

La 4e session du Comité Régional de Gestion des Épidémies (CRGE) s’est tenue ce vendredi 8 mai 2020 à Ouahigouya sous la présidence du gouverneur de la région du Nord, Justin N Somé. Un mois après la validation du plan régional de riposte contre la maladie à coronavirus, le comité a fait le bilan des actions pour en dégager  les difficultés et faire des perspectives d’amélioration . Le comité dit tirer sa satisfaction de constater que jusqu’à la date du 08 mai 2020, la région du Nord reste toujours épargné d’un cas de contamination de cette pandémie

Lors de la validation du plan régional de riposte contre la maladie à coronavirus  le 9 avril 2020, le maître mot, était d’empêcher la  pénétration de cette  maladie  dans la   région du Nord.  Un mois après  la mise en œuvre des activités de ce plan, le comité régional se réjouie de voir  son vœu exaucé. Ces membres n’entendent aucunement baisser la garde.Cette 4éme session du comité a été marquée par une visite de son président, le gouverneur Justin Somé au site retenu pour accueillir d’éventuels cas de cette pandémie. Il s’agit du site de l’ancien centre hospitalier régional du Nord

Un site à améliorer pour faire face à d’éventuels cas positifs

 A l’issue de la visite, le  Gouverneur s’est montré satisfait de la disponibilité des locaux pour le personnel soignant,  les cas d’isolement et les cas positifs. Le médecin pneumologue Ouédraogo Guy Palm, a,  lui aussi traduit sa satisfaction  de voir le dispositif se mettre en place pour une meilleure opérationnalisation du site. Le gouverneur et ses collaborateurs ont par ailleurs appelé à la mobilisation des ressources pour l’équipement  des salles d’hospitalisation en lits

86 activités, un budget estimatif de 1 .039. 597. 380 F CFA

Validé le 9 avril avec 79 activités, le plan régional de riposte du nord est composé désormais de 86 activités après la prise en compte des activités des Forces de Défense et de Sécurité pour un budget estimatif de 1 .039. 597. 380 F CFA à entendre le directeur Régional de la Santé du Nord, Dr  Amadou Traoré. En termes de réalisation, le directeur régional de la santé cite la formation  de 860 agents de santé  sur des notions de gestion de la maladie, soit 50% des agents de la région,  des activités de suivi de la prise en compte des mesures barrières, la formation des agents de sécurité,  la mise en place du  poste de contrôle à Thiou. Pour les appuis, la région, selon le DR  de la santé, vice-président du comité régional  de riposte  a reçu de la part du ministère de la santé du matériel de protection d’une valeur d’environ 8 millions de F CFA .

Famille Zouthé ouédraogo

Des ONG comme  l’Organisation Internationale  de la Migration et le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR)  ont fait des dotations en matériels et produits médicaux dont l’ensemble est évalué  à plus de 15 millions de F CFA. Insistant sur la chance de la région du Nord d’être épargnée par la contamination du covid 19, le gouverneur a  aussi fait remarquer que cette situation s’explique en partie grâce  à  l’engagement des  fils et filles de cette  région. Il cite pour preuve,la famille Zouthé Ouédraogo du secteur 5 de Ouahigouya qui vient d’accorder une enveloppe de 4 millions de F CFA à répartir entre le comité régional et le comité communal de riposte contre le COVID-19.

Les difficultés logistiques et des insuffisances dans la communication

«  Il faut apprendre à  vivre avec la maladie » a indiqué Justin Somé. Il  explique que si les autorités du pays ont allégé certaines restrictions des libertés, c’est dans l’espoir que les populations  apprennent  à vivre avec la situation en respectant  les  gestes barrières. Pour le  budget  du plan régional de riposte,il a été souligné la nécessité d’intensifier  la mobilisation des ressources.  L’équipement de la salle d’isolement, l’acquisition des intrants, la situation sécuritaire restent des défis à relever.  Concernant  la logistique, le directeur régional de la santé  a relevé  le vieillissement du parc automobile  régional notamment  un  manque criard  de véhicules pour les districts, le CHUR et la DRS. 

«  Dieu seul sait combien de fois, ceux de Yako ont fait des pannes entre Ouahigouya et Yako. Nous avons récupéré un véhicule bleu depuis le ministère pour réparer mais hélas, il n’a pas tenu 6 mois. Voilà pourquoi, nous avons prévu dans le budget de riposte,  l’achat de véhicules et une ambulance médicalisée car la région n’en a pas, et en cas de cas de covid-19, on aura des soucis de transport », argumente  Docteur Traoré. Avec l’allègement de restrictions de libertés, il est ressorti qu’il y a lieu d’intensifier  la  communication et la sensibilisation. Pour cela, le directeur régional de la communication du Nord, Soumaila Ouédrogo a suggéré au comité la réalisation de capsules radiophoniques, et d’autres stratégies de sensibilisation avec les leaders et d’autres couches sociales comme les transporteurs.

Faso-nord.info           

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *