Rumeur de cas de covid19 à Ouahigouya : Le cabinet ZOE LA VIE apporte un démenti formel et rassure les populations

Le responsable du cabinet de soins ZOE LA VIE  au secteur 12 de Ouahigouya a convié la presse   ce samedi 28 mars 2020 au sein des locaux de la structure sanitaire pour donner un éclairage sur une publication diffusée sur les réseaux sociaux  relatant la situation d’un  agent de santé présentant des signes  du covid 19 au sein d’une structure sanitaire au secteur 12 de Ouahigouya . Constatant que cette publication cause un préjudice grave à sa personne et à son cabinet de soins, le responsable a convoqué cette conférence de presse pour apporter un démenti.

Toute l’équipe soignante se porte bien et apporte de soins de qualité à la population

Abordant le sujet,  le responsable du cabinet de soins, l’infirmier diplômé d’Etat  Aimé Ouédraogo a fait cas de cette publication diffusée dans les réseaux sociaux dont voici la teneur  « coronavirus 2019 : un cas suspect à Ouahigouya (Un agent de santé d’un cabinet privé résident au secteur 12 de Ouahigouya est malade depuis jeudi. Il a une forte fièvre, des douleurs à la poitrine et des céphalées et la toux. Il respire tant bien que mal .Il souffre de douleurs au niveau du coup mais pas à la gorge . Il craint que ce ne soit le covid 19 car le test palu s’est avéré négatif .Ayant tenté plusieurs fois de contacter la cellule de veille au 3535 en vain, il lance un appel aux autorités sanitaires de bien vouloir réagir pour éviter la propagation du virus au cas où il sera atteint. Pour de plus amples informations appeler le 56963862 . Partager car l’heure est grave). »

Le médecin chef du district de Ouahigouya informé

Rassurer l’opinion à travers les médias

Informé de la publication au cours de la matinée du dimanche 22 mars 2020, le responsable de la clinique dit à maintes reprises  tenté   de joindre  le prétendu malade  à travers le numéro  sur la publication. Ses tentatives ont été veines.  Accompagnés  de deux de ses agents, ils ont rejoint   le médecin chef du district sanitaire de Ouahigouya à domicile   pour lui faire  part   de la situation.

Dialogue avec le MCD pour mieux comprendre les rumeurs

Ce dernier confirmera avoir pu  contacter  le présumé  malade en question pour lui suggérer de passer se faire consulter au centre de santé et de promotion sociale (CSPS) Zoodo au secteur 2 de  Ouahigouya . Pensant s’être confié à son supérieur hiérarchique immédiat qu’est le médecin chef et convaincu que la situation a été gérée comme il se doit, le responsable du cabinet dit n’avoir  plus jugé utile de tirer sur l’affaire. Qu’elle ne fut donc pas sa surprise d’entendre d’autres allégations se propager en ville comme quoi son cabinet a reçu dans ses locaux un client porteur  de covid 19 et le responsable du cabinet lui-même malade du dit virus a été transféré à Ougadougou pour une prise en charge .

Un montage grossier

Séance tenant , une température de 36,6 comme l’indique le laser thermomètre en présence de journalistes

Aimé Ouédraogo se veut précis et catégorique « Notre cabinet ZOE la VIE n’a pas reçu  aucun cas suspect de covid19. Et moi-même, ni aucun de mes collaborateurs, ni ma famille ne sont victimes de cette maladie. Depuis l’apparition de la maladie, nous avons mis en application les mesures de préventions afin de nous protéger et protéger nos clients. Cette rumeur sur ma personne est fausse » a-t-il  martelé . Avant  cette conférence de presse, il dit avoir joint au téléphone  la personne dont la page ou le profil Facebook a servi à la diffusion de la publication pour lui faire part des désagréments causés à son cabinet et à sa personne suite à la dite publication. Selon Aimé Ouédraogo, son interlocuteur qui se serait montré menaçant lui a coupé le téléphone au nez. Il a aussi contacté au téléphone un autre internaute, client de son service qui aurait copié la publication pour la republier à son propre compte. Ce dernier qui dit n’avoir pas mesuré le danger se serait confondu en excuses.

Baisse du taux de fréquentation

Avouant ne pas connaitre les intentions des individus auteurs des allégations, si ce n’est de  la méchanceté ou une volonté de nuire à sa personne et à ses activités, Aimé Ouédraogo  se console en ces termes «  Je ne suis pas malade du covid 19 et je pris le tout puissant pour ne pas la contracter . Notre cabinet n’a pas non plus  reçu un seul cas suspect  de covid19. Meilleure santé à toutes les victimes de cette maladie. Nos condoléances aux familles  des  victimes ». Ouvert en juin 2016 ce cabinet de soins selon son premier responsable recevant environ 3600 malades par an, soit une moyenne de 10 malades par jour observe une baisse de son taux de fréquentation depuis cette malheureuse publication.

Poursuite normale des activités

C’est pourquoi le premier responsable dit  rassurer à  la population et à l’opinion publique que les activités du cabinet se poursuivent normalement tout en respectant les mesures préventives contre le covid 19 et d’autres maladies contagieuses. « Nous voulons rassurer tous nos patients et réaffirmer l’engagement de toute l’équipe soignante à leur apporter toujours des soins de qualité », Insiste le patron du cabinet.

Pas de cas de COVID-19 à Ouahigouya

Plus de 3600 consultations l’an au cabinet spécialiste de la kinesi thérapie respiratoire pédiatrique

L’ensemble de l’équipe soutient que les allégations contre leur structure sont incompréhensibles et  insensées, étant donné que  jusqu’à ce samedi 28 mars 2020,  le comité de veille n’a pas officiellement déclaré un cas suspect à Ouahigouya. Entres autres prestations,  le cabinet ZOE LA VIE, situé au secteur 12 de Ouahigouya, quartier Gondolgo s’occupe des soins infirmiers, des soins à domicile, de la petite chirurgie,de la consultation prénatale, du planning familial, de la kiné thérapie respiratoire-pédiatrique. Les hommes de médias présents à cette conférence de presse ont pris la  mesure des conditions d’hygiène installées dans cette structure sanitaire. Avant de franchir les  locaux visiblement bien entretenus, ils ont été soumis aux mesures d’hygiènes notamment le port du cache nez, le lavage des mains avec du gel. A la fin de la conférence, chacun des scribouillards  s’est soumis à la prise de température  du corps. Même le responsable du cabinet s’est prêté à ce contrôle pour attester qu’il est bien portant.

Faso.nord.info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *