Scolaires et étudiants du Passoré: La jeunesse, fer de lance du développement

image_pdfImprimerimage_printImprimer

   

L’association des scolaires et étudiants ressortissants du Passoré(ASERP)  a tenu  son 3éme congrès  du 22 au 26 aout 2019 .  Les activités de  ce  congrès ont été marquées par une opération de collecte de sang,  des visites des orphelinats, une plantation d’arbres à la Maison d’arrêt et de correction de Yako et une conférence publique sur le thème   : « Jeunesse passorénne et développement local : quel bilan et perspectives pour une contribution plus efficace ? ».  L’édition a été présidée  par Herman Yelkouni, professeur de Sciences de vie et de la Terre (SVT)  à Ouagadougou, membre fondateur de l’ASERP en 1994 et président de l’amical des anciens élèves du lycée provincial de Yako . Au nombre des grandes figures , on notait également les présences  du  président des  grands débats oratoires du Nord ,  Ali Nanema et le président  de  l’ASERP, Hilaire Managbzanga Compaoré .

 

 

 

 

L’ ASERP a réussi le pari d’une forte mobilisation de ces membres à  ce 3eme congrès . Les activités réalisées  témoignent de l’engagement de cette structure   à se hisser comme fer de  lance du  développement de la province du Passoré . De la plantation  d’arbres  , à la collecte de sang en passant par  les visites des orphelinats , l’engagement était de taille .  Fort de ses 27 années d’existence , l’ASERP  n’a pas dévié   de son objectif de départ d’œuvrer à l’implication des jeunes  aux actions de développement de leur province d’origine . Le thème de ce 3eme congrès  « Jeunesse passorénne et développement local : quel bilan et perspectives pour une contribution plus efficace ? » en dit sur la détermination de cette association  à ne pas  rester en marge   de ceux  qui travaillent pour le rayonnement de   la province du Passoré

La cohésion avant tout

« il fallait réfléchir à l’innovation à travers la cohésion sociale, poser des jalons de développement et accompagner  les élus locaux sur le comment bâtir le Passoré »,a insisté  Hilaire Compaoré,président du bureau exécutif national de l’ASERP.  Le clou de ce regroupement a été sans conteste  la conférence publique tenue à la maison des jeunes et de la culture de Yako . Ce fut l’occasion  pour Herman Yelkouni , patron de cet événement et membre fondateur de l’ASERP  d’inviter ses frères à encore  se serrer les coudes  pour faire des élèves et étudiants du Passoré , des jeunes conscients , responsables et engagés, des acteurs d’un Passoré fréquentable et prospère   . Il a conseillé aux jeunes  de cultiver les valeurs du mérite , du don de soi  ,de  l’engagement et à faire d’ innovations  .

   Jeunesse motivée  

 Se targuant de représenter le président  du CDP , Eddie Komboigo et le député Paul Sawadogo, Frank Sidonoma Sankara    a prêché pour la cohésion au sein de la jeunesse  . Il pense que les jeunes  doivent se préparer    pour remplacer dignement leurs ainés sur le terrain politique en temps opportun. C’est une jeunesse motivée et gonflée à bloc qui est sortie de cette conférence promettant de se mobiliser   l’année prochaine pour le  4eme congrès

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *