SGP Zondoma : Inoussa Dianda part sous un concert d’éloges des forces vives.

Préfet de Gourcy, Secrétaire général de la province, brièvement président de la délégation spéciale de la commune de Gourcy, l’administrateur civil Inoussa Dianda a signé sa fin de mission dans cette province  au cours d’une cérémonie de passation de service avec son remplaçant, Anatole Pengdwendé Kaboré  nommé Secrétaire général de la province (SGP) du Zondoma au conseil des ministres en sa séance du 03 août 2022. Cette cérémonie de passation des charges  tenue le 23 aout 2022 dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville de Gourcy a été présidée  par le Haut-commissaire de la province   Aboubacar Sidiki Nabé.

L’administrateur civil Inoussa Dianda en fin de mission au poste de SGP du Zondoma a inscrit son nom en lettres d’or dans les archives de l’administration à Gourcy

Cinq ans durant, il a trainé sa bosse  à plusieurs niveaux de fonctions administratives dans  la province du Zondoma.  Installé  préfet  de Gourcy en 2017, il sera élevé au rang de secrétaire général de la province du Zondoma en 2019.  A la suite  d’un évènement malheureux notamment le  décès accidentel de son successeur  à la préfecture, il  assurera depuis le 25 décembre 2021   l’intérim à ce poste  cumulativement avec son titre de SGP. Il verra par la suite ses charges s’augmenter avec la présidence de la délégation  spéciale depuis le 22 juin 2022   après  la destitution des conseils municipaux,  suite au  coup d’état du 24 janvier 2022. Comme qui dit dirait, même s’il y a pas  d’homme providentiel, Inoussa Dianda  à entendre les témoignages lors de sa passation de service le 23 aout 2022 a honorablement  inscrit son nom en lettres d’or  dans les archives de l’administration publique  au Zondoma.  IL aura fait bonne impression à tous les niveaux.    

L’ancien député Soumaila Ouédraogo, président du comité communal de jumelage de Gourcy

« Un véritable commis de l’Etat, un guerrier de l’administration publique. Concilier sans aucun couac les fonctions de SGP, de préfet par intérim et de fait Président de la délégation spéciale de Gourcy relève de l’inédit, d’un management maîtrisé et d’une parfaite connaissance des différents textes C’est un administrateur averti et nous sommes fiers de lui pour tout ce qu’il a fait pour le développement de la province du Zondoma »  dit de lui,  l’ancien député Soumaila Ouédraogo, président du comité communal de jumelage de Gourcy. Le président du conseil provincial des organisations de la société civile du Zondoma, Salam Ouédraogo  embouche la même trompette.

Salam Ouédraogo , le président du conseil provincial des osc du Zondoma, Salam Ouédraogo

«  A sa prise de fonction comme préfet de Gourcy en 2017, nous avions eu des appréhensions, vu son jeune âge de pouvoir présider à la destinée d’un département historique comme Gourcy mais il nous a démontré tout le contraire. Par son dynamisme, ses compétences administratives et sa proximité avec les populations, il a fortement contribué à la résolution de crises. Nous formulons à son endroit, des vœux de santé et de succès professionnel » .

Le MCD de Gourcy

Le  Médecin – chef du district sanitaire (MCD) de Gourcy, Constantin Bationo renchérit  «  C’est un homme de tous les chantiers, un homme de terrain, très pragmatique, sociable et rassembleur, un grand travailleur qui s’adapte facilement aux contextes et aux situations. II est d’une disponibilité hors pair, de jour comme de nuit pour répondre à nos multiples sollicitations et à la bonne marche, parfois au détriment de sa santé et de sa famille. Au nom de tout le personnel, nous lui souhaitons une bonne suite de carrière  ».  Ses collaborateurs de service reconnaissent son engagement  et son sens du management.

Saidou Mandé

« En trois mois de collaboration, nous avons été édifié   par l’homme. C’est un travailleur acharné et rigoureux, un homme de principe, sociable, qui a le sens de l’écoute et de sa propre remise en cause. Ce que nous avons appris de lui sera d’un apport considérable pour la réussite de notre mission et c’est tant mieux pour les populations de la commune de Gourcy » soutient le vice-président de la délégation spéciale de Gourcy, Saidou Mandé. 

Lucie Kima

La cheffe de service du contrôle et de vérification au Haut-commissariat du Zondoma  ajoute son grain de sel  « C’est avec un cœur serré que nous avons appris son départ mais nous l’acceptons au nom du principe de la rotation administrative. Il  est un homme ouvert, très à l’aise avec ses collaborateurs. Il aime la droiture, toujours à nous rappeler nos obligations professionnelles. Dans les relations humaines, il a une approche facile et était toujours à nos côtés dans les moments de joie et de peine. Puisse Dieu lui accorder de nouvelles opportunités. Bonne suite de carrière à lui ». Les partenaires sociaux également ne tarissent d’éloges à l’égard de l’administrateur civil  en fin de mission.

Naaba Ambga de Boussou

« C’est un homme de paix qui a toujours privilégié le dialogue, la communication dans ses prises de décision et la résolution des crises et parfois autoritaire dans l’exercice de ses fonctions pour la bonne marche de l’administration et le développement de la province du Zondoma. Il a cette astuce pour remonter le moral des uns et des autres dans les moments difficiles et a été en bonne relation avec la chefferie coutumière. Nous acceptons son départ au nom de la loi du service public. Vivement que d’autres localités puissent aussi bénéficier de son expertise » déclare le Naba Abga de Boussou.

Le président de l’AVM , Salam Ouédraogo

Le président de l’association Vie Meilleure (AVM) , l’inspecteur de l’enseignement de base, Salam Ouédraogo lui traduit sa reconnaissance « Monsieur Inoussa Dianda est un administrateur qui se caractérise par sa compétence, sa disponibilité et son accessibilité. Il a le sens de l’écoute, du dialogue et toujours prêt à accompagner les bonnes œuvres. Il a toujours soutenu l’AVM dans ses activités et plus récemment dans l’établissement de 2000 extraits de naissance au profit des populations de la commune de Gourcy » confie-t-il.  Cet image  que s’est imposé   Inoussa Dianda explique certainement en partie, la fortement mobilisation enregistrée  au cours de cette cérémonie de passation des  charges.

Le SGP en fin de mission , Inoussa Dianda dit partir avec le sentiment du « devoir accompli »

Que pouvait – t- il dire de mieux    que d’exprimer   son  sentiment « de devoir accompli ». Avec humilité, il a traduit sa reconnaissance à la population du Zondoma   pour  la  franche collaboration durant sa mission et surtout au président du comité de jumelage, l’ancien député Soumaila Ouédraogo qui aura été pour lui un guide exemplaire.

le Haut-commissaire de la province du Zondoma, Aboubacar Sidiki Nabé en lunettes félicitant le nouveau SGP du Zondoma Anatole Kaboré

Félicitant celui qui venait de signer sa fin de mission  pour le gigantesque travail  abattu, le Haut-commissaire de la province du Zondoma, Aboubacar Sidiki Nabé  a invité celui nouvellement installé comme secrétaire général de la province,  Anatole Pengdwendé Kaboré à aller au charbon au regard de nombreux défis à relever. Ce dernier a traduit son engagement à travailler avec abnégation et persévérance dans une dynamique de collaboration et d’écoute des forces vives de la province et des agents des services déconcentrés  de  l’administration. E

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *