Soutenance en médecine à l’INSSA Bobo: Mention très honorable pour le désormais Docteur Ali Parfait INAME

Photo de famille entre amis après la soutenance


L’Institut supérieur des sciences de la Santé (INSSA), une des écoles de l’Université Nazi Boni de Bobo Dioulasso vibre au rythme des soutenances en médecine humaine depuis quelques semaines. Ce samedi 25 juillet 2020 , c’est au tour du thésard Ali Parfait Inamé de convaincre un jury chevronné des questions de santé au plan national et international. C’était en présence de parents, d’amis et de promotionnaires venus encourager l’élu du jour.

Ali Parfait Inamé a séduit le public pas sa maitrise de son sujet


«  Si le thésard est prêt, il a 20 mn pour nous exposer le contenu de son thème »   martèle le Professeur Issiaka Sombié président du Jury. Ainsi Parfait Inamé après avoir rappelé le thème qui est «  Profil épidémiologique, clinique et bactériologique des fièvres aigues de cause indéterminée chez l’adulte au Burkina Faso » a fait l’économie de son travail de plus de 60 pages au jury en 16 minutes. Selon Inamé, les fièvres aigues de cause indéterminée (FACI) est l’un des premiers motifs de consultation chez les personnes âgées d’au moins 15 ans au Burkina Faso. Pour lui, ses travaux de recherche qui ont porté sur 296 patients admis au centre médical avec antenne chirurgicale de Dano et à l’hôpital Sanou Souro de Bobo Dioulasso montrent clairement que ceux-ci font de la fièvre de plus de 38°C pendant la prise de leurs constances.


44% des malades trépassent


Le thésard précise en outre que 44% de ces malades meurent dans les 72 heures qui suivent leur hospitalisation d’où un approfondissement dans la recherche des causes probables desdites fièvres. A en croire Parfait Inamé, l’automédication et surtout la prise non recommandée des antibiotiques sont des facteurs aggravants de la situation des patients. Le candidat du jour a fortement suggéré au ministère de la Santé de mettre un accent particulier sur la formation continue du personnel sanitaire et d’améliorer les plateaux techniques pour une meilleure prestation des agents de la santé à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

impétrant s’en est sorti de fort belle manière avec la mention très honorable et félicitation du jury


Une cuvette de 38 médecins

Après son brillant résumé, le jury composé outre le Professeur Issiaka Sombié président, le Professeur Armel Poda, directeur de thèse et les professeurs Gilberte Carole Kyelem et Abdoul Salam Ouédraogo s’est retiré pour quelques minutes en vue de délibérer non sans formaliser des critiques constructives sur les recherches du doctorant. Et c’est à l’unanimité que le prestigieux jury a validé la thèse de Ali Parfait Inamé avec la mention très honorable et félicitations du jury. Le moment solennel fut la prestation du serment d’Hippocrate à l’issue de laquelle le thésard est officiellement déclaré Docteur d’Etat en médecine. Rappelons que c’est une cuvette de 38 jeunes médecins que l’INASSA met au service du ministère de la santé cette année.


Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Une réflexion sur “Soutenance en médecine à l’INSSA Bobo: Mention très honorable pour le désormais Docteur Ali Parfait INAME

  • 29 juillet 2020 à 07:16
    Permalien

    Sujet très pertinent et d’actualité, fructueuse carrière à ce brillant désormais Docteur Ali Parfait INAME.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *