Super-coupe AJUDES à Ouahigouya : Soumiaga assomme le secteur 8

La finale de la 1ere édition de la super coupe de l’Association jeunesse unie pour le développement économique et social (AJUDES) s’est jouée au stade municipal de Ouahigouya le  samedi 02 octobre 2021. L’équipe de Soumiaga est répartie avec le trophée en battant celle du secteur 8 de Ouahigouya aux tirs au but.

Coup d’essai, coup de maitre, pourrait-on dire de cette 1ere édition de la super coupe de l’AJUDES . Rarement le stade municipal a mobilisé tant de monde ces dernières années. A l’extérieur du stade, les parkings débordaient de motos et de véhicules. A l’intérieur , les tribunes avaient de la peine à  contenir les spectateurs . Visiblement, sur le plan de la mobilisation, le promoteur de la compétition, le président de l’AJUDES, Wendpanga Ouédraogo et le comité d’organisation ont réussi le pari.

                                               Un match tactique

 La bonne ambiance de départ sera confortée par les deux équipes finalistes. Elles ont offert au public un match digne d’une finale. C’était un match tactique où les deux équipes ont démontré une forte maitrise de la boule ronde et un esprit de la gagne.

L’équipe du 08 comme celle de Soumiaga se sont procuré des occasions de buts sans pouvoir les concrétiser. Les supporters de l’équipe du 08 ont eu des sueurs froides à un certain moment à cause de l’expulsion  d’un de leurs joueurs, le dossard 17 pour cumul de deux cartons jaunes. Solidaire, le reste des joueurs de cette équipe a refusé de courber l’échine.

                                L’équipe de Soumiaga plus chanceuse

Soumiaga n’a pas pu profiter de sa supériorité numérique durant le reste du temps réglementaire. Mais il était écrit quelque part que le secteur 08 allait multiplier la malchance à cette finale. Certains joueurs ont été  maladroits aux tirs aux buts et Soumiaga plus chanceuse sortira vainqueur en réussissant 4 tirs contre 3 pour l’équipe du 08.

                             100000 CFA pour l’heureuse finaliste

Village de la commune de Ouahigouya, ceux qui ont cru que le secteur 8 allait faire d’une bouchée l’équipe de Soumiaga  ont déchanté. Sous les cris de joie et les applaudissements de ses supporters, le capitaine de l’équipe de Somiaga, Adama Porgo  a brandi le trophée  et  une enveloppe contenant la somme de 100 000 CFA, des maillots et un ballon. A entendre le capitaine de l’équipe détentrice du trophée, c’est une belle aventure qui se termine dans la joie. Il estime que son équipe a bien joué et mérite bien cette récompense tout en reconnaissant  que l’adversaire était de taille.

Chapeau au promoteur et au comité d’organisation

C’est un honneur apprécie –t-il de brandir ce trophée devant ce grand public et tant d’illustres personnalités. Les yeux pétillants de bonheur, Adama Porgo a remercié tous ceux qui ont cru et soutenu l’équipe. Il félicite aussi le promoteur et le comité d’organisation d’offrir ce cadre de rassemblement et de compétition à la jeunesse.

Le 5 et Sissamba récompenses

Déçue, mais fière de jouer cette finale, l’équipe du 08 se consolera  avec une somme de 75000 CFA , un ballon et des maillots. Celles éliminées en demi-finales, les équipes du secteur 5 et Sissamba s’en sortent chacune avec une somme de 50 000 CFA et un ballon. Des attestations de reconnaissance ont été décernées à des personnalités qui ont fortement soutenu l’organisation de ce tournoi.

Ragaillardie par la mobilisation, le président de l’AJUDES, Wendpanga Ouédraogo se convainc qu’il ne s’est pas trompé en élargissant cette coupe aux secteurs de la ville de Ouahigouya et à certains villages de la commune.

                        Impliquer les secteurs et les villages de la commune

Il relève que beaucoup de tournois s’organisent sous  le format  maracana et c’est pourquoi l’AJUDES a cru utile de faire autrement en optant pour des confrontations sur des terrains classiques. L’idée du promoteur est de faire en sorte que les talents détectés à ce tournoi participent à renforcer les équipes engagées aux différents championnats. Il regrette que le Yatenga ne dispose pas d’une équipe en première division et entend jouer sa partition pour que la donne change. Pour lui, des talents il n’en manque pas ,il suffit de développer des stratégies pour les détecter.  

                                       Étoffer l’effectif des clubs

L’une d’elle est de multiplier les occasions comme ce tournoi de la super- coupe afin de recruter les oiseaux rares pour étoffer les clubs existants. Il pense également que les villages doivent sentir leur rattachement à la commune par une implication aux activités organisées. Foi de Wenpanga Ouédraogo, il faut œuvrer à ce que les activités sportives profitent aux équipes des secteurs et celles des villages rattachées. La victoire de l’équipe de Soumiaga est une preuve palpable que les villages méritent bien d’être impliqués .

                                       Reconnaissance aux partenaires

Remerciant les équipes pour le flair-play constaté durant le tournoi, Wendpanga Ouédraogo a traduit sa reconnaissance au roi du Yatenga et à ses ministres, au professeur Smaila Ouédraogo, à Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga, à Mme la présidente de l’association Tabital Lobal et à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la réussite de cette super-coupe.

Inoussa Ouédraogo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *