Tournée de l’APMP à Ouahigouya : « Salif Diallo n’est plus et le Yatenga est  délaissé « 

Une mission de l’Alliance des Partis de la  Majorité Présidentielle composée de Issa Tiemtoré secrétaire exécutif de la dite structure, président du Parti national pour le Développement et la Paix (PNDP)  , de Hubert Sawadogo , président de l’Union nationale des Indépendants pour le Changement (UNIC) et de Halidou Ouédraogo président du Parti pour la Démocratie et la Jeunesse  a animé une assemblée générale le samedi 14 décembre 2019 avec leurs camarades de la province du Yatenga . L’ordre du jour des  échanges a porté la situation sécuritaire, le bilan du programme présidentiel , l’appel du président pour le recrutement des volontaires .

Houleux ont été les échanges entre la mission de l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle et les militants  des partis membres de cette structure au Yatenga à propos de la mise en œuvre du programme présidentiel . Alors que Issa Tiemtoré et ses camarades affirment  que le gouvernement a fait  des efforts dans les secteurs de l’éducation , de la santé , de l’accès à l’eau potable , des aménagements hydro agricoles , de l’électrification malgré le contexte sécuritaire difficile  , leurs interlocuteurs rétorquent que rien n’a été fait à Ouahigouya .

Pour ceux qui ont  eu  l’honneur d’être invités à cette assemblée générale  dans la salle de mariages de la mairie de Ouahigouya , ils ne voient aucune réalisation digne ce nom à mettre à l’actif du PNDES . Les grandes attentes soulevées sont les bitumages des routes Ouahigouya-Titao-Djibo  et Ouahigouya-Tougan. De nombreux intervenants ont rappelé que lors de la campagne présidentielle de 2015 , Roch Marc Christian Kaboré avait promis  que 6 mois après son élection , les bitumages de ces routes allaient commencer , mais voilà qu’il est entrain de boucler ses 4 ans à la présidence , et il n’a toujours pas tenu sa promesse  .  » Si d’ici là , on ne voit  pas les  bitumages de ces routes , les élections à venir seront difficiles , nous ne disons pas que nous n’allons pas voter , mais ce sera très difficile . Les gens en ont marre des fausses promesses »  s’offusque un participant .

 L’insécurité  empêche le démarrage des travaux  

Selon le 2éme adjoint au maire de la commune de Ouahigouya,   Mady Ouédraogo , l’année dernière ,  les mêmes préoccupations avaient été  soulevées et il n’est pas normal qu’une mission avec pratiquement la même équipe revienne une année après sans avoir des réponses claires à donner à l’assistance . Halidou Ouédraogo du parti pour la démocratie et la Jeunesse  réagira pour signifier  que pour   la route  Ouahigouya-Titao -Djibo , les études sont bouclées et le  financements acquis . Ce qui bloque le démarrage des travaux , c’est la prégnance de l’insécurité dans la zone.  Le principal bailleur de fonds explique-t-il  se réserve d’investir son argent dans une zone à haute insécurité .  Et Irisso Ouédraogo de saisir la balle au rebond pour proposer qu’on commence ne serait-ce que le bitumage du tronçon Ouahigouya -Titao où il n’y a moins de risques. Cette proposition n’est pas envisageable selon  les missionnaires , le dossier font-ils remarquer   a été ficelé en un seul lot  et il n’est pas évident que le bailleur accepte de le diviser en deux tranches  .

Etudes et financement , Ouahigouya -Tougan, bouclés

Revenant sur la question de la route Ouahigouya -Tougan , les responsables de l’APMP ont fait savoir que les études et le financement ont été bouclés  et il reste le démarrage des travaux . D’une manière générale , les intervenants estiment que le Yatenga , sinon l’ensemble de la région du Nord a été oublié par le Programme national de développement économique et social   . Certains très remontés   ont déclaré   que ce délaissement est dû au décès de Salifou Diallo .Comme quoi, le Yatenga n’a plus quelqu’un de poignant  pour défendre sa cause .  Un autre sujet qui a fait des gorges chaudes , est   l’accès à l’eau potable. A Ouahigouya , la pénurie d’eau est récurrente et les femmes sont obligées de veiller pour se procurer le liquide précieux . Le député   ABoubacar Ouédraogo a posé la question sur le ravitaillement  de la cité de Naba-Kango   en eau à partir du barrage de Guiti , attendu depuis 12 ans .

Le CHUR de Ouahigouya, une catastrophe

Irisso Ouédraogo de l’UNIR/PS a prêché pour l’amélioration  des conditions d’accueil au Centre hospitalier  universitaire  régional de Ouahigouya. Si cette structure sanitaire s’est vue élever au rang de centre hospitalier de référence , la réalité est tout autre .  Elle est incapable  au stade actuel   d’offrir des services de soins élémentaires  que l’on pourrait bénéficier dans un centre médical  » La population souffre , s’il n’y avait pas la clinique privé Zala c’était la catastrophe. Il y a des efforts à faire sur le plan sanitaire , surtout en ce qui concerne le CHUR de Ouahigouya  » prévient Irisso Ouédraogo .  Des intervenants ont relevé le manque d’emplois pour les jeunes. Ces derniers ont pour   principale occupation,  le  regroupement   autour du thé ou  des kiosques.  » Au moment des votes , le Yatenga est parmi les premiers  , mais quand il s’agit des retombées , il est le dernier » s’enrage un invité .

  Roch verra le contenu du rapport  .

Tout en insistant sur la nécessité des  bitumages des deux routes citées plus haut, le maire de la commune de   Zogoré a essayé de relativiser  en citant des constructions d’écoles , de centres de santé , de marchés , des aménagements hydro agricoles , l’électrification de villages dans plusieurs communes de la province du Yatenga . Même si Issa Tiemtoré et ses camarades disent comprendre le franc-parler et les frustrations de leurs interlocuteurs du jour , ils les ont invité à mettre de l’eau dans leur vin , estimant qu’il faut voir le Burkina en grand . Qu’à cela ne tienne , les missionnaires ont promis  que  les attentes majeures de leurs militants et sympathisants du Yatenga seront transmises  à qui de droit . « Un rapport détaillé   sera fait  et c’est sûr que le président du Faso prendra connaissance de son contenu »  rassure Issa Tiemtoré . L’autre grande annonce a été la création des Alliances régionales des partis de la Majorité présidentielle . Invite a été faite à l’ensemble des membres de l’Alliance à se serrer les coudes dans le combat contre les forces du mal qui ont pour seul objectif d’effriter la cohésion sociale  par des tueries barbares . En plus des 3 missionnaires , au présidium de cette assemblée générale , il y a avait le représentant local du NTD , Relewindé Ouédraogo et le SG de la section provinciale du MPP/Yatenga , comme modérateur .

Faso nord info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *