Tournée du MENA dans la région du Nord : Avancements, reclassements,  protocole d’accord, examens scolaires et gestion des courriers au menu des échanges

image_pdfImprimerimage_printImprimer

Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation MENA, Pr Stanislas Ouaro,  a échangé   avec les acteurs de l’éducation de la région du Nord le dimanche 08 juillet 2018 .  il avait a ses cotés  ses proches collaborateurs  et  le gouverneur de la région du Nord , Hassane Sawadogo

 

Ce sont des agents de la direction régionale, des directions provinciales ,  des circonscriptions d’éducation de base, des responsables  syndicaux    du secteur de l’éducation , des associations des parents d’élèves,  des ONG,  de la sécurité,  des  autorités coutumières et religieuses  qui étaient les interlocuteurs du patron du département de l’Education nationale et de l’Alphabétisation à l’occasion de cette rencontre d’échanges du dimanche 08 juillet 2018  dans la salle de réunion de la mairie de Ouahigouya .La vedette du jour a égrené les actions menées par son ministère et les innovations introduites dans le secteur de l’éducation. Il informera que la mise en œuvre du protocole d’accord signé  entre la coordination des syndicats  de l’éducation nationale et le MENA suit son cours normal, grâce à la mise en place d’un comité  paritaire qui fait le point chaque mois.

Le ministre de l’éducation nationale a affiché son regret face à l’incivisme dans les lieux d’acquisition du savoir.  

L’une des mesures importantes cette année à entendre le ministre est   l’octroi de bourses à des élèves, sans distinction de sexe. Stanilas Ouaro s’est aussi étalé sur les sites installés dans les zones affectées par les attaques terroristes  pour permettre   l’organisation d’une session spéciale au bénéfice des élèves qui n’ont pas pris part aux  sessions classiques des examens scolaires. Il rassure que les activités se déroulent  normalement sur ces sites et que tout sera mis en œuvre pour que les élèves puissent composer. Le patron de l’Education nationale et l’Alphabétisation a affiché son regret face à l’incivisme dans les lieux d’acquisition du savoir.  L’essentiel des préoccupations des acteurs sur le terrain a porté sur la gestion des carrières, notamment, les reclassements, les avancements et les bonifications d’échelons. Certains intervenants  ont aussi  relevé le retard accusé dans la gestion des courriers.   A propos de ces insuffisances,  la tête pensante de l’Education nationale a annoncé  la mise en place d’un cadre au sein  du   ministère qui travaillera à leur résolution.  il a  traduit ses encouragements aux acteurs sur le terrain pour les résultats moyens engrangés aux examens du CEP et du BEPC de  cette année scolaire. Expliquant le sens de ces tournées régionales, qui l’ont amenée  dans les régions du Sahel,  du Centre -nord avant celle du Nord, le professeur Ouaro indiquera qu’elles permettent de toucher du   doigt les réalités sur le terrain et de recueillir les préoccupations des acteurs à la base. Il rappelle que  le déroulement de cette année scolaire 2017-2018 a connu une  longue interruption. Ce qui oblige les décideurs du ministère à asseoir une politique de communication avec ses démembrements, ses structures déconcentrées et ses partenaires pour minimiser les incompréhensions. Se montrant satisfait de l’adhésion de l’ensemble des acteurs aux actions de son département ministériel, le ministre dit repartir avec l’assurance que les fruits seront à la hauteur  de la promesse des fleurs.

La MENA présent dans la région du Nord pour la deuxième  fois en l’espace de quelques mois de sa prise de fonction 

C’est par l’écoute, la concertation, le respect des différentes opinions, la mise en œuvre des engagements pris  se convainc-t-il qu’on pourrait asseoir les bases d’une éducation pour tous et de qualité au Burkina Faso. Informant que c’est la deuxième  fois en l’espace de quelques mois de sa prise de fonction que le ministre  Ouaro  s’est déplacé dans la région du Nord pour échanger avec  les acteurs , le Gouverneur  de la région du Nord, Hassane Sawadogo   juge    que cette démarche témoigne de l’intérêt particulier que les autorités au plus haut niveau accordent   au secteur de l’éducation. Cette tournée du ministre Ouaro a été marquée  par une visite de courtoisie au Naba -Kiba , roi du Yatenga et des échanges avec les élèves maitres de   l’Ecole nationale des enseignants du primaire à Ouahigouya.

Faso-nord.info 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *