UNIR-MPS/Passoré : 1800 packs de jus et 50000 CFA pour les enfants déplacés

Le siège de la direction provinciale de l’action sociale du Passoré a abrité le mercredi 29 décembre 2021 une cérémonie de remise de packs  de jus et une somme de 50000 CFA aux enfants déplacés. La dotation est l’œuvre du chargé à l’animation et à la propagande de l’Union pour la Renaissance/Mouvement Patriotique Sankariste.

« L’UNIR/MPS  est un parti de masse et ce parti ne peut pas se sentir à l’aise à un moment où une partie de ce peuple est en souffrance. Le message est clair : Peuple du Burkina Faso, nous sommes en crise et nous sommes attaqués. Le peuple doit sauver la patrie. C’est vrai que tout le monde n’est pas fait pour aller au combat, mais  chacun en ce qui le concerne peut apporter sa modeste contribution pour en faire un brevière, c’est-à dire une habitude, une attitude, un comportement pour venir en aide à son prochain », c’est le message fort lancé par le secrétaire national chargé de l’animation et de la propagande de l’UNIR/MPS, Abdoulaye Dianda  au cours de cette cérémonie de remise de 1800 packs de jus divers et une somme de 50000 FCFA aux enfants déplacés .

Par ce geste, le messager du dit parti entend concrétiser l’appel du président à chaque citoyen de témoigner sa solidarité à l’endroit des déplacés internes, des forces de défense et de sécurité et des volontaires pour la patrie.

 Relevant la pertinence du message du chef de l’Etat, il a souhaité que la culture de la solidarité soit intégrée dans le quotidien de chaque Burkinabé en cette période. Chaque geste, modeste  soit-il,  conseille Abdoulaye Dianda apporte de l’espoir et du réconfort aux bénéficiaires. 

En ces périodes de fête, il a la certitude que les enfants des déplacés ont aussi besoin de s’épanouir comme leurs camarades qui sont dans leurs familles d’où cette dotation pour qu’eux aussi  se procurent un moment de plaisir.

  Cette initiative à en croire le chargé de l’animation et de la propagande de l’UNIR/PS vient renforcer d’autres actions  que le parti avait lancé  à savoir l’opération de collecte de sang et d’habillement pour soutenir les FDS et les déplacés s’étalant jusqu’au 9 janvier 2022.  

S’exprimant au titre des représentants des parents des bénéficiaires, Idrissa Nabaloum a traduit sa reconnaissance à l’UNIR/PS pour sa solidarité à l’égard des déplacés.

La représentante de la direction provinciale de la Femme et de l’Action humanitaire. Zoenabou Ouédraogo   a aussi traduit l’importance de ce geste au bénéfice des enfants en cette période de fête.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *