Violences basées sur le genre : Promotion de la femme et de l’enfant sensibilise à Arbollé.

Le marché de Mia dans la commune d’Arbollé a abrité le mercredi 08 février 2021 une cérémonie de sensibilisation sur les violences  basées sur le genre organisée par l’association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE). C’était en présence de la coordonnatrice de l’APFE, Bibata Ganemtoré, de la coordonnatrice communale des femmes de Arbollé, Denise Kaboré et du 1er adjoint au maire de la commune d’Arbollé, Antoine Sawadogo.

Rapts de filles, excision, mariages précoces , refus de paternité , exclusion de femmes accusées de sorcellerie , coups et blessures  sur les femmes , pratique de Tinsé , ces pratiques  moyenâgeuses  constituant de graves faits de violences basées sur le genre perdurent toujours dans la commune de Arbollé et sur l’ensemble du territoire burkinabé , malgré les multiples sensibilisations des ONG et associations et les différentes lois prises par le Gouvernement . L’association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE) n’entend pas se rechigner. A travers son projet d’appui  de réduction des inégalités basées sur le genre dans la région du Nord, elle attend accentuer  la sensibilisation pour briser les chaines de résistance.

                                                       Implication des différents leaders

 A entendre la coordonnatrice des femmes de Arbollé, Denise Kaboré et la responsable de l’association Bibata Ganemtoré, l’éradication de ces fléaux nécessite  l’entière implication des autorités coutumières et religieuses, locales et administratives.  Elles ont plaidé à ce que ces leaders portent le message des  violences basées  sur le genre auprès de leur entourage. Et comme convaincre le public sur les conséquences néfastes de ces pratiques, l’APFE a fait jouer une pièce de théâtre forum en plein marché du village de Mia.

                                                        Forte participation aux débats

La coordonnatrice des femmes d’Arbollé , Denise Kaboré a témoigné que les violences basées sur le genre restent récurrentes à Arbollé .

Par un jeu d’acteurs savamment orchestré, la troupe théâtrale des femmes de La-dotin a accroché le grand monde qui accouru pour suivre la pièce. Les spectateurs ont fortement participé aux débats à travers le jeu de questions réponses à la suite de la prestation de la troupe théâtrale.  Au regard de la forte mobilisation et de la participation du public aux  débats, Bibata Ganemtoré confie que cette sortie a été une réussite, convaincue que la prévision  de toucher au moins de 250 personnes a été largement atteinte.

                                                         Prendre en compte le genre dans les PCD

La coordonnatrice de l’Association promotion de la femme et de l’enfant, Bibata Ganemtoré a plaidé pour la prise en compte du genre dans les plans communaux de développement .

Invitant les autorités coutumières et religieuses à soutenir ce combat contre les violences basées sur le genre, elle a aussi plaidé pour la prise en compte de la problématique  dans les plans communaux de développement.  Présent à la rencontre,  le premier adjoint au maire de la commune de Arbollé, Antoine Sawadogo a laissé entendre que le conseil municipal de ladite commune est aussi préoccupée par les conséquence  de ces fléaux empêchant la pleine participation de l’ensemble des citoyens à la mise en œuvre des actions de développement.

Le premier adjoint au maire de la commune de Arbollé a fait comprendre que sa commune partage entiérement le combat de l’APFE

Il fait comprendre qu’Arbollé entend conduire sa marche de développement dans l’équité et sans discrimination de sexes. Il a promis que le plaidoyer entamé par l’association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant sera pris en compte dans les plans d’actions du conseil municipal.

Il faut rappeler que ce projet d’appui  de réduction des violences basées sur le genre dans la région du Nord est mis en œuvre dans 10 villages de trois communes du Passoré  à savoir Yako, La-Todin, et Arbollé.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *