Vol de deux poulets : 6 mois avec sursis et une amende de 100.000FCFA

Comparaissant ce 2 juin 2021 au TGI de Ouahigouya, G.A, âgé de 18 ans et élève de la classe de 3ème dans un lycée de la ville de Ouahigouya, est accusé de vol de deux poulets courant mai 2021.

Reconnaissant les faits qui lui sont reprochés, le jeune de 18 ans affirme que c’était une erreur de sa part. Pourtant, lors de l’interrogatoire, le Procureur rappelle à G.A, qu’il a déclaré que c’étaient des poulets errants. Sur ce propos, le ministère public a clairement signifié au prévenu que tout poulet appartient à quelqu’un et quand on n’est pas le propriétaire légitime et l’on pourchasse des poulets dans l’intention de vouloir les vendre à un acheteur, ce n’est ni plus ni moins qu’un vol. Venue témoigner, la mère de G.A, fonctionnaire de l’Etat, soutient être surprise du comportement de son enfant.

Elle affirme qu’en quittant la maison pour rejoindre son poste de travail, en bonne mère, elle a remis suffisamment d’argent de poche à G.A qui est par ailleurs l’aîné des enfants. La dame affirme que c’est certainement la mauvaise compagnie qui a dérouté son enfant. A cela, le Procureur rétorque que les parents ne doivent pas se faire remplacer par la compagnie dans l’éducation de leurs enfants. Poursuivant son réquisitoire, le Procureur reconnait que le prévenu a été coopérant lors des interrogatoires, qu’il rentre à peine dans la majorité, qu’il est élève et qu’il a toutes les chances pour se ressaisir. Sur ce, le ministère public a imploré la clémence du tribunal en proposant une peine de 6 mois et une amende de 100.000FCFA le tout assorti de sursis. Dans le verdict final, le Président du TGI a suivi le Procureur en prononçant publiquement et contradictoirement les mêmes sanctions avec sursis. G.A a humblement présenté ses excuses au tribunal et promet bien se comporter. 

Synthés IKN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *