Yako : Écroués en prison pour escroquerie et séquestration, 5 kolgwéogos regagnent leurs domiciles.

Jugés pour escroquerie, séquestration et des faits d’immixtion, le verdict du jugement des 5 Kolwéogo incriminés   est tombé ce jeudi 22 avril 2021. Ils ont été condamnés chacun  à 3 ans de prison avec  sursis et   1 million de FCFA d’amende. Ils doivent aussi rembourser 2 500 000 FCFA  à un  commerçant qualifié de receleur à qui ils avaient extorqué de fortes sommes d’argent.

En effet, les 05 incriminés en question avaient  arrêté des  présumés délinquants spécialisés dans les vols des motos et d’objets divers. Ces voleurs   avaient pour zones de prédilection   Yako, Gourcy et Ouahigouya. En plus des voleurs, les Kolwéogo avaient réussi à mettre la main  sur celui qui se chargeait de vendre leur butin

Ils  contraindront les proches du receleur à leur verser  de fortes d’argent. Au cours du procès  qui a eu lieu le 15 avril dernier, ces membres de groupe d’autodéfense ont reconnu les faits. Ils ont regretté leur acte tout en demandant la clémence des juges. Retournés à la maison d’arrêt après le jugement, le tribunal a prononcé   le verdict de ce procès au cours de sa séance de ce jeudi 22 avril. L’on pourrait dire que   ces justiciers d’un nouveau  genre qui se cachent derrière l’insécurité pour se remplir les poches s’en sortent un peu bien, malgré  qu’ils aient été  privés de leur liberté pendant un bout de temps. Certainement que cette période passée devant les barreaux leur a fait comprendre qu’ils ne sont pas au-dessus de la loi. En écopant d’une condamnation de 3 ans de prison  avec sursis, ces mauvais exemples d’autodéfense  doivent se tenir droit au risque  d’être encore alpagués par ceux qui sont chargés de faire respecter la loi. 

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *