Yako « La Source » réhabilite et promeut les valeurs culturelles

L’association « La Source » de Bouboulou, village situé à 15 km de Yako chef-lieu de la commune dans la province du Passoré a organisé du 06 au 08 mai 2022  la première édition de son festival culturel et artistique.

Poser la problématique de la place de la culture dans la lutte contre la crise sécuritaire pour en faire  un rempart contre l’effritement du vivre ensemble,    s’adosser sur nos valeurs culturelles dans la  recherche de solutions pour une stabilité sociale dans un contexte marqué par une insécurité grandissante, promouvoir la cohésion sociale, ce sont entre  autres les objectifs de ce festival culturel et artistique. 

Pour ce faire, le comité d’organisation a créé des espaces pour concrétiser sa vision. Au menu des activités, une  conférence publique, des contes, des  danses, des chansons traditionnelles, activités  sportives et des  nuits culturelles. Une panoplie d’activités qui a permis de tenir le public en haleine durant les trois jours.

A en croire le président du comité d’organisation, Remi Kafando, la capacité de résilience des fils et filles du Burkina Faso constitue inéluctablement la seule alternative dans   la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Pour lui, il n’y a pas d’issue possible pour celui qui ignore ses origines.

 Il a souligné l’urgence de renforcer les capacités des communautés à la base à protéger la culture et à  promouvoir le pluralisme culturel pour des sociétés plus résilientes et en paix. Se voulant plus convaincant, il fait remarquer que l’initiative de l’association La Source participe à réhabiliter, à restaurer, à la sauvegarde,  à la promotion du patrimoine culturel et des valeurs dynamiques. 

Félicitant les organisateurs, le Naaba Kiba de Bouboulou a salué cette volonté de restauration des valeurs culturelles ancestrales. Il a encouragé l’association à persévérer sur cette voie et à créer les conditions d’une participation active et éclairée des jeunes à la promotion des valeurs culturelles. Au regard de la réussite de cette première édition, les responsables de l’association ont traduit leur engagement d’organiser une deuxième édition l’année avec un menu plus consistant et attractif.

Faso nord info

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *