Yako : Un projet pour promouvoir l’éducation des élèves en toute sérénité

La salle de conférence de l’espace commercial  Nomwendé de Yako grouillait du monde ce mercredi 06 juillet 2022. C’était la cérémonie de lancement du programme  « A l’école en toute sérénité ». Organisée par l’Association des Jeunes pour le Bien-être familial (AJBF), cette cérémonie a regroupé l’ensemble des forces vives de la province du Passoré.

Les forces vives de Yako ont assisté au lancement de ce programme devant renforcer l’éducation

C’est plus de cent vingt-six millions de franc CFA qui ont été mobilisé par Kinderpostzegels pour la réalisation du programme « A l’école en toute sérénité » dans la ville de Yako. Pour la coordonnatrice du projet, Sanna Siata, l’objectif de ce programme est de contribuer à construire une communauté où les enfants jouissent pleinement de leur droit et développent de manière efficiente leur potentiel intellectuel en toute sérénité dans la province du Passoré d’ici fin 2024.

Pour la coordonnatrice du projet, Sanna Siata, l’objectif de ce programme est de contribuer à construire une communauté où les enfants jouissent pleinement de leur droit

Il a une durée de 32 mois et sera conduit par l’Association des Jeunes pour le Bien-être Familial (AJBF) dans la ville de Yako. Il bénéficiera à quarante mille sept cent quatre-vingt-quatre personnes repartis entre les élèves de moins de 18 ans, leurs encadreurs et parents et aussi aux leaders communautaires dans onze (11) écoles primaires et quatre 04 établissement secondaires publique de la ville de Yako.

Le coordonnateur nation du programme Bernard Zongo

 Pour le coordonnateur national du programme et par ailleurs coordonnateur de l’ONG Tout pour Tous-Yennenga, Zongo Bernard, ce programme sera mis en œuvre dans six localités du Burkina Faso. Il s’agit de Yako, Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Sabou, Koudougou et Manga. Il ajoute par ailleurs que l’ONG Tout pour Tous-Yennenga assurera la coordination de ce programme au niveau national.

La présidente de la délégation spéciale et préfet du département de Yako, Kabore Karidiata

La présidente de la délégation spéciale et préfet du département de Yako, Kabore Karidiata apprécie cette initiative. «  Ce programme  va permettre d’accompagner les enfants dans leur éducation et nous-nous engageons  à les accompagner pour que l’objectif visé soit Pleinement atteint », a-t-elle  soutenu.

Sabba Somwaogma rassure de la disponibilité de l’ensemble des encadreurs des élèves de la circonscription d’éducation de base de Yako à l’endroit de l’AJBF pour la réalisation de ce programme.

« C’est de la joie qui nous anime en ce moment de savoir que nous aurons de l’accompagnement pour permettre à des élèves qui sont dans des difficultés de pouvoir s’en sortir et rester plus longtemps à l’école », avoue Sabba Somwaogma, représentant du chef de la  circonscription d’éducation de base de Yako. Il rassure de la disponibilité de l’ensemble des encadreurs des élèves  de la circonscription d’éducation de base de Yako à l’endroit de l’AJBF pour la réalisation de ce programme.

A la fin de la cérémonie, le coordonnateur national a laissé entendre que le projet sera d’abord mis en œuvre jusqu’en septembre 2022 avant de reprendre si toutefois la situation sécuritaire venait à s’améliorer.

Wendkuni Gildas SALO,

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *