Yako : Un ultimatum de déguerpissement adressé à des familles

Les problèmes fonciers si on n’y prend garde entraineront la prochaine insurrection au Burkina Faso » clament continuellement certains acteurs de la société civile. Du fait des spéculations sauvages, il y a une forte pression sur les terres au point que plusieurs familles de jours moins nantis ont du mal à se trouver un lopin  pour s’abriter. Ces derniers temps des familles dans un quartier de la commune de Yako dorment les yeux à peine fermés. Elles auraient reçu une correspondance les sommant de déguerpir de leurs maisons  d’habitation dans un délai de 3 mois.

Depuis, c’est le branle –bas totale dans le quartier et des concertations à n’en point finir.  Un conflit en latence qui pourrait dégénérer vu que les destinataires de la correspondance   estimant avoir acquis le terrain moyennant de l’argent ne sont pas prêts de  se soumettre à l’injonction contenue dans la correspondance. Les différents protagonistes trouveront- ils  un terrain d’entente avant l’expiration du délai des 3 mois. Rien n’est moins sûr. Espérons que chaque camp   saura raison gardée pour préserver le vivre –ensemble et la cohésion sociale.

FNI

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *