Yako : Une femme incarcérée pour enlèvement et décès d’un enfant

                Une femme d’une vingtaine  d’années  a été écrouée dans les locaux de la gendarmerie de Yako. Son incarcération est liée à la mort d’un enfant retrouvé dans un puits.  L’enfant avait disparu le mardi 12 avril 2022. Fortement soupçonnée d’être impliquée dans cette disparition du môme, la femme a été entendue par les pandores.

C’est pendant l’interrogatoire qu’elle a fini par faire des aveux, indiquant qu’elle a jeté l’enfant dans un puits.  Des autorités judiciaires, des agents de santé, des parents de l’enfant et des agents de sécurité qui se sont rendus au puits  feront le triste constat du corps sans vie de l’enfant dans le puits. Il a fallu faire sortir le cadavre du puits et procéder à son enterrement.  Agé de trois ans,  le défunt avait pour géniteur un peintre de profession du nom de Moussa Roamba. C’est la femme de son petit frère qui serait à l’origine de ce malheureux évènement.  On ne sait pas pour le moment le mobile de ce crime. L’enquête qui a été ouverte  par les autorités judiciaires nous en dira un peu plus les jours à venir.

F N I

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *