Yatenga : DSF fait un don de 4 500 000F CFA aux élèves déplacés  

  • Grace  à l’appui de son partenaire Wild Gazen, L’Association Développement sans frontière (DSF) a  offert  une dotation à hauteur de 4 millions 500 000 FCFA aux élèves ayant quittés  leurs localités pour cause d’insécurité. Les bénéficiaires ont reçu leur part au cours de la soirée du jeudi 06 février 2020 au sein du complexe éducatif Zoodo au secteur 1 de Ouahigouya.

 

 

 

Des vêtements, des vivres, de l’argent représentant des frais de scolarité, des serviettes hygiéniques, ce sont entre autres la composition de la dotation que l’association DSF a offert aux élèves qui ont quitté  leurs villages pour rejoindre Ouahigouya à cause de l’insécurité.

Selon le coordonnateur de l’association DSF,  Salifou Sodré, un recensement réalisé fait ressortir environ 200 élèves  de la zone d’intervention de sa structure en situation de déplacés. Plusieurs d’entre eux se sont inscrits au complexe éducatif Zoodo appartenant à DSF.  Au regard de la modicité des moyens dont l’association  dispose  présentement, ce sont 52 élèves sur les  200   qui ont reçu le soutien au cours de cette soirée du jeudi 06 février 2020. A en croire   Salifou Sodré, il ne faut pas que ceux qui ne sont pas sur la liste des bénéficiaires se sentent abandonnés, DSF  compte toujours sur son partenaire et tape à d’autres portes afin de pouvoir accompagner tous les victimes.

Des familles démunies

Les bénéficiaires par la voix de leur représentante  a  remercié DSF pour cette marque d’attention et cet élan de solidarité à leur égard. Elle avoue que ce soutien leur permettra  de suivre sereinement les cours et les motive à travailler assidument. Pour Mahama Belem, un déplacé du village de Bidi, parent d’élève, toute personne en difficulté qui reçoit du soutien retrouve la joie de  vivre. Dans ce contexte  d’insécurité explique-t-il, les familles déplacées sont démunies  et DSF a enlevé une épine de leurs pieds en  leur offrant à manger, à s’habiller et  en prenant en charge les frais de scolarité.

  • Echec aux velléités des forces du mal

Disant manquer de mots pour traduire l’importance du geste, Mahama Belem dit se confier à Dieu, le seul à même de  remercier  DSF et son partenaire à la hauteur de leur action. Multipliant les bénédictions,   il réaffirme que cet accompagnement de DSF augmente leur élan de résilience face aux menaces des forces du mal.

Il souhaite que DSF dispose plus de moyens pour soutenir les élèves qui sont les bâtisseurs de demain. «  Une initiative comme celle de DSF fait échec  aux velléités des forces du mal de garder les enfants dans l’obscurantisme pour après essayer de les enrôler » foi de Mahama Belem, le déplacé  du village de Bidi dans la commune de Koumbri, tout sourire , la moto chargée de vivres . Le coordonnateur de DSF , Salifou Sodré dit inscrire le geste de sa structure à l’appel à la solidarité nationale lancée par les autorités au niveau national

Faso nord Info

Partager

faso nord.info

Journal en ligne (site web) d’informations en ligne pour les citoyens Burkinabè et de la diaspora E-mail: fasonord@gmail.com Téléphone : 60 61 81 41/78 92 87 88 Siège : Ouahigouya /Région du Nord/ Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *