YATENGA : les Kogléwéogo de Kao célèbrent 30 ans de victoire sur les délinquants

Ce dimanche 30 mai 2021, l’association du groupe d’auto-défense locale de Kao dans la commune de Oula a fêté ses 30 ans d’existence. Cette journée qui a regroupé plusieurs participants de la province du Yatenga et militants de ces formations d’auto-défenses, a connu la participation effective de M. Mahamadi Sawadogo, maire de la commune de Oula et du préfet du département de Oula.

 Présentation de la nouvelle tenue vestimentaire des Kogléwéogo, demande d’accompagnement de la part des autorités publiques, des leaders coutumiers et religieux ont été les temps forts de la manifestation du jour. A entendre Daouda Sawadogo, coordinateur de ce mouvement local et trentenaire, c’est l’occasion de souhaiter joyeux anniversaire à tous les membres de la troupe et une reconnaissance à leur égard pour le travail abattu jusque-là. Pour lui, la création de l’association Kogléwéogo a mis fin à certaines violations des droits humains dans cette commune.


« Avant la création de ce groupe, pas une seule nuit sans vol et/ou agression. Beaucoup d’éleveurs ont perdu leur bétail et bon nombre de commerçants ont vu leurs boutiques cambriolées. Mais depuis que nous avons mis au point cette unité, toutes ces infractions ont diminué voire cessé. », explique sieur Sawadogo.

La troupe parée d’une nouvelle tenue

Ce fut également l’occasion pour le coordinateur de présenter la nouvelle tenue de la troupe aux invités. De couleur marron, cet accoutrement permettra de distinguer facilement les éléments Kogléwéogo de Kao. Profitant de cette aubaine, le coordinateur Sawadogo a sollicité un accompagnement de tous surtout les autorités publiques et des bonnes volontés. Séance tenante, monsieur le maire, premier citoyen de la commune de Oula, a promis une enveloppe de 500.000FCFA.

Formation

Il leur a aussi rassuré qu’il prendra langue avec la gendarmerie pour une éventuelle formation de 2 mois et cela dans l’optique d’une meilleure connaissance et respect des lois de la république.


Le maire n’a pas manqué d’exhorter les populations de sa commune de mieux coopérer avec les Kogléwéogo même si certaines personnes de mauvaise foi travaillent à ternir l’image de ces hommes qui risquent leurs vies pour la défense des biens et des personnes. C’est en parfaite communion et dans une ambiance festive que Kogléwéogo et population locale ont continué cette célébration.

                                                                             Inoussa OUEDRAOGO

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *