Zondoma : Le RPI renforce les compétences de 100 jeunes en aviculture.

Le parti politique, Rassemblement patriotique pour l’Intégrité (RPI) a organisé les 21 et 22 avril 2021 une formation à l’intention de  100 jeunes (50 hommes et femmes) en aviculture. La cérémonie de clôture de cette  formation a été rehaussée  par la présence  des députés,  Dieu-donné Ouédraogo, Raphael Kouama et l’ancien député Abdoulaye Ouédraogo.

Les bénéficiaires de la formation ont exprimé leur joie

Selon l’ancien  député Abdoulaye Ouédraogo,  pendant les périodes de la précampagne et de la campagne des dernières élections présidentielle et législatives, le Rassemblement patriotique pour l’Intégrité (RPI)   a traduit sa vision qui est de se battre pour l’autonomisation de la population particulièrement  de la jeunesse. 

La Tête d’affiche du RPI au Zondoma , l’ancien député Abdoulaye Ouédraogo

Après les joutes électorales, le parti entend respecter ses engagements et traduire sa vision politique qu’elle s’est tracée.  Le député Raphael Kouama rappelle Abdoulaye Ouédraogo a avait promis  lors de son passage à Gourcy au cours du mois d’octobre 2020 de renforcer les capacités d’un certain nombre de jeunes et il agit qu’il est véritablement un homme de parole.  Cette formation selon celui qui a conduit la liste du RPI au Zondoma  à   la députation  marque le début de la concrétisation des engagements que ce parti a pris   devant la population.

                          Faire la politique autrement

Les responsables du RPI disent vouloir se distinguer à travers le renforcement du capital humain

Abdoulaye Ouédraogo ajoute que son parti s’est tracé une ligne de faire la politique autrement c’est-à-dire la politique consistant à faire en sorte  que les jeunes ne soient  pas dépendants. A l’entendre,  le RPI ne se  veut pas un parti  uniquement  électoraliste qui apparait à chaque élection pour quémander les voix de la population, mais un parti qui accompagne, qui forme, qui développe des stratégies pour susciter la création d’emplois.

Professeur en Rhumatologie, Dieu-donné Ouédraogo élu sur la liste nationale du RPI est natif de la province du Zondoma

Et l’élu du RPI  sur la liste nationale, le professeur Dieu-donné Ouédraogo, natif de la province du Zondoma de renchérir «  Nous avons opté d’apprendre à nos militants comment pécher, plutôt que les habituer à recevoir le poisson ».

                       Aucune appartenance politique

Photo de souvenir entre les responsables du RPI et les participants à la formation

Pour cette formation,  l’honorable  Dieu-Donné Ouédraogo   confie que   le choix des bénéficiaires n’a pas tenu compte d’une quelconque appartenance politique, mais a porté sur des  jeunes qui s’intéressent à l’élevage et qui veulent en faire leur gagne – pain. Présent à la cérémonie de clôture, le député Raphael Kouama a été présenté comme une personnalité qui s’est consacrée  à  la formation des jeunes sur divers secteurs d’activités dans la province du Kourwéogo et le RPI/ Zondoma veut s’inspirer de son exemple.

Le député Kouama a été présenté comme un philanthrope , soucieux de l’autonomisation des jeunes et de la gent féminine

Il soutient que le RPI est bel et bien un parti de la mouvance présidentiel qui s’ employera au renforcement du capital humain dans la mise en œuvre du programme présidentiel

                   Améliorée la production de la volaille locale

Le technicien attitré à cette formation, Pierre Oualbéogo indique que les échanges avec les 100 bénéficiaires ont   porté sur l’élevage avicole amélioré.  La formation a été  axée sur la réalisation de locaux adaptés, l’alimentation, les dispositions à prendre pendant  la période de la reproduction, les soins à apporter, l’élaboration  d’un plan d’affaire. 

Selon le formateur , Pierre Oualbéogo , les participants ont acquis les connaissances pour gérer des micro entreprise en élevage de la volaille locale

Selon le formateur, les participants repartent avec les connaissances essentielles  pour créer des micro- entreprises en élevage améliorée de la volaille locale. Il leur a conseillé d’avoir de la volonté et d’exploiter judicieusement les connaissances acquises.

                  Tirer profit des connaissances acquises

Ils n’ont pas tari de remerciements à l’endroit des responsables du RPI

Il est  convaincu que si  ces 100  jeunes se décident, ils tireront profit de ce qu’ils ont appris pendant les deux jours. Les députés Dieu-donné Ouédraogo, Raphael Kouama et la tête d’affiche du RPI au Zondoma, Abdoulaye Ouédraogo  ont tous réaffirmé que cette formation ne sera pas la dernière. Ils promettent mobiliser les ressources   pour former  d’autres  jeunes  sur d’autres secteurs d’activités.

Les participants ont promis que les connaissances seront utilisées à bon escient

Participant, Boureima Ouédraogo  se débrouillant  dans la filière de la  volaille locale depuis un bout de temps avoue  repartir  avec un bagage solide  pour  fructifier son business.  IL promet d’être un exemple  pour convaincre les organisateurs de la pertinence de leur démarche  et aussi convaincre d’autres jeunes que l’élevage  est une filière rentable. Pour la suite , le député Kouama a conseillé aux jeunes de se constituer en groupement ou en association afin de faciliter leur accessibilité aux fonds dans les institutions de micro finances ou au niveau des ONG

Archange Koara et Inoussa Ouédraogo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *